Grandes figures d’insoumission dans la tradition juive, Culture J 2 ce soir à 20h

Notre deuxième étude sera consacrée à la mémoire de Élisabeth, et de son action d’accueil et d’avancement d’un judaïsme d’intelligence et de liberté.

Le cours sera en conséquence précédé d’un office à 19h, et d’une légère collation à 19h30.

Nous partagerons un midrach qui illustre d’une lumière insoupçonnée l’épisode de la akéda d’Isaac que nous avons étudié la dernière fois.

Nous étudierons également quelques personnalités bibliques et modernes qui illustreront la relation entre la tradition juive.

Les principaux extraits bibliques utilisés sont disponibles sur le lien suivant: Culture J 2

Autres documents: CJ Adolphe Crémieux CJ Edmond Fleg CJ Simone Veil CJ Simone Veil2 CJ Simone Weil

Bonne soirée à toutes et à tous…

Nous, nos enfants et le judaïsme libéral – ce matin, 11h, à Ganénou

Bonjour à toutes et à tous,

Que vous soyez parents ou simplement intéressés par le sujet, il est encore temps de vous préparer pour notre réflexion de ce matin sur le judaïsme libéral. Chavoua tov, .שבוע טוב לכלם

Vous pouvez télécharger ici : pourquoi je suis juif

Voici les grandes étapes de notre réflexion:

I Historique du Judaïsme libéral dans le monde et en France

II Quelques questions fondamentales

  1. Peuple élu et universalisme
  2. Science et sources
  3. halaHa et conscience personnelle
  4. halaHa et éthique

III Quelques notions et leur sens pour nous

  1. Commandements
  2. Liturgie
  3. Égalité femmes-hommes
  4. Mariages mixtes et place du conjoint non juif
  5. Patrilinéarité

 

Travail du groupe :

  • Confiance dans notre chemin
  • Edmond Fleg, pourquoi je suis juif
  • En tant que juif, et que juif ou juive libérale, quelles sont les prochaines étapes importantes pour moi ?

Parler du Judaïsme libéral à nos enfants et autour de nous…Cours à Ganénou ce dimanche à 11h

Nous sommes fiers d’appartenir à un courant qui défend la conjonction de la tradition et de la modernité, qui milite pour l’égalité entre les femmes et les hommes, qui accueille chacun et chacune de façon ouverte et respectueuse. Nous apprécions le fait que nos offices soient en hébreu, mais également en français. Nous sommes heureux d’accueillir les parents non juifs des enfants qui célèbrent leur bar ou bat mitsva chez nous, d’inviter des personnes de toutes traditions religieuses à passer un moment avec nous pour l’un ou l’autre office « inter-identitaires », et de permettre à ceux qui le souhaitent d’explorer la possibilité de s’adjoindre au peuple juif.

Nous sommes conscients que toutes les synagogues ne fonctionnent pas de cette façon, mais savons-nous pourquoi? D’où les idées pratiquées au MJLF sont-elles issues? De quels questionnements? De quel type de décisions?

Adultes, parents, enfants, toutes ces questions nous importent, elles déterminent la façon dont nous nous situons dans le paysage global du judaïsme français.

Et elles nous permettent également de nous demander où nous en sommes et quelles valeurs nous transmettons à nos enfants, en adhérant à ce judaïsme libéral qui porte ces valeurs chères à nos cœurs.

Vous êtes tous invités à nous rejoindre pour un moment d’étude participative qui nous permettra d’approfondir nos réflexions sur notre identité ainsi que sur le judaïsme libéral.

 

« Quand Dieu s’adapte à l’individu » – Talmud et Humanisme ce mercredi au café des psaumes

Dans sa paracha 12, la psikta dérav kahana semble suggérer que le Créateur du monde adapte sa parole à chaque individu. Que peut signifier cette affirmation ? Quel enseignement actuel en tirer ? C’est ce que nous étudierons ce mercredi au café des Psaumes !

Talmud humanisme 5778 2

 

Rabbi Lévy a dit il s’est révélé à eux le saint béni soit il comme cette icône qui a de nombreuses faces de tous les côtés mille personnes la regardent et elle les regarde tous de même le saint béni soit il quand il parlait chacun et chacune d’Israël disait avec moi cette parole parle je suis l’Éternel votre dieu n’est pas écrit ici mais je suis l’Éternel ton Dieu rabbi Yossi Bar Hanna a dit selon la force de chacun et chacune la parole lui parlait et ne t’étonne pas de cette chose que la manne tombait pour israel chacun et chacune le trouvait a son goût en fonction de sa force les bébés selon leur force les jeunes hommes selon leur force et les vieillards selon leur force les bébés selon leur force de même que ce bébé tête au sein de sa mère ainsi il le goûtait comme il est dit et son goût était comme le goût du son d’huile et les jeunes hommes selon leur force comme il est dit et le pain que je t’ai donné et de l’huile et du lait je t’ai nourri et les vieillards selon leur force comme il est dit et son goût est comme une tsfihiz dans le miel et de même que la manne chacun et chacune le goûte selon son goût dans sa bouche pour la parole chacun et chacune l’entend selon sa force David a dit la voix de dieu est dans la force la voix de dieu est dans sa force n’est pas dit mais la voix de dieu est dans la force de chacun et chacune פסקא יב אות כה(כה)

(שם) א »ר לוי נראה להם הקב »ה כאיקונין הזו שיש לה פנים מכל מקום אלף בני אדם מביטין בה והיא מבטת בכולם כך הקב »ה כשהיה מדבר כל אחד ואחד מישר’ היה אומ’ עמי הדבר מדבר אנכי י »י אלהיכם אין כת’ כאן אלא אנכי י »י אלהיך (שם) א »ר יוסי בר’ חנינא ולפי כוחן של כל אחד ואחד היה הדיבר מדבר עמו ואל תתמה על הדבר הזה שהיה המן יורד לישראל כל אחד ואחד היה טועמו לפי כוחו התינוקות לפי כוחן והבחורים לפי כוחן הזקנים לפי כוחן התינוקות לפי כוחן כשם שהתינוק הזה היונק בשדי אמו כך היה טועמו שנא’ והיה טעמו כטעם לשד השמן (במדבר יא ח) והבחורים לפי כוחן שנ’ ולחמי אשר נתתי לך לחם ושמן ודבש האכלתיך (יחזקאל טז יט) והזקנים לפי כוחן שנ’ וטעמו כצפיחית בדבש (שמות טז לא) ומה אם המן כל אחד ואחד לפי כוחן היה טועם לפיו בדיבר כל אחד ואחד שומע לפי כוחן אמ’ דוד קול י »י בכח (תהלים כט ד) קול י »י בכוחו אין כתי’ אלא קול י »י בכח של כל אחד ואחד א’ להם הקב »ה לא מפני שאתם שומעי’ קולות הרבה אלא היו יודעים שאני הוא אנכי י »י אלהיך (שמות כ ב) בעולם הזה נגאלו ישר’ ממצרים ונשתעבדו בבבל ומבבל למדיי וממדיי ליון ומיון לאדום ומאדום הקב »ה גואלן ואינן משתעבדין עוד שנ’ ישראל נושע בי »י תשועת עולמים לא תבושו ולא תכלמו עד עולמי עד (ישעיה מה יז) חסלת

 

Bar/Bat Mitsva adulte

Il n’y a pas d’âge pour célébrer sa Bar ou sa Bat Mitsva, et il n’est jamais trop tard. Dans notre communauté, tout le monde est bienvenu sur la Téva. C’est une occasion à titre personnel de retravailler son lien à son identité et à la communauté, de donner au groupe et de recevoir de lui.

Plusieurs membres de notre communauté souhaitent s’engager dans une démarche de Bar ou Bat Mitsva adulte.

Vous êtes les bienvenus pour vous joindre au groupe. La première rencontre aura lieu samedi 18/11 à 9h à la synagogue.

Nous « goûterons » aux principales compétences à mettre en place pour que chacun puisse voir de quelle façon s’organiser.

Après l’office, nous prendrons un moment convivial pour poursuivre la discussions, vous pouvez amener quelques mets lactés à partager.

Matériel pédagogique préparatoire :

  1. Playlist commentaire de la paracha: https://youtu.be/kueoXEJP34o
  2. Playlist prières du samedi matin: https://youtu.be/Cew9bRvo9EE
  3. Page sur ce site : Lire la torah et la haftara

Rencontre « Kidouch-Cocktail » avec François Rancillac

Les histoires bibliques nous invitent à réfléchir sur les grandes questions humaines. François Rancillac s’est saisi de la question de la responsabilité, et la met en œuvre dans une mise en scène très particulière.

La formule sera celle d’un « Chabbat-Cocktail », chacun amenant de petites choses à grignoter (sans assiettes), tomates cerises, cubes de fromage, clémentines…

François Rancillac, Directeur du Théâtre de l’Aquarium, sera présent à l’office le vendredi 17 novembre et restera pour échanger quelques mots avec nous.

Prévoyez de donc de rester avec nous quelques minutes après l’office, de 20h à 20h30.

Notre Rabbin rendra l’invitation et participera à un débat qui suivra la représentation, le mercredi 10 janvier au théâtre de l’aquarium.

Pour plus d’infos:

http://www.theatredelaquarium.net/Cherchez-la-faute

Obéir ou Contester ? Le Non-sacrifice d’Isaac (CultureJ1)

La tradition juive nous demande-t-elle d’obéir ou de contester? Les commandements sont, certes, centraux dans la pensée juive. Et par ailleurs, les juifs sont plutôt de caractère contestataire, « à la nuque raide ». Que penser de cette apparente contradiction? L’obéissance serait-elle toujours antinomique de la liberté ou au contraire, ces deux attitudes pourraient-elles parfois être complémentaires?

La Akéda d’Isaac est l’un des exemples les plus poignants de soumission (mais à quoi exactement?), central dans la pensée juive aussi bien que dans la liturgie.

Comment expliquer cet étrange « ordre » divin? Que s’est-il vraiment passé? Comment comprendre cet épisode aujourd’hui?

Telle sera la thématique de notre première rencontre culture J de l’année, mardi 14 novembre, de 20h à 21h30, à surmelin.

Autres dates à retenir (les thématiques seront affinées par la suite):

Culture J 5778

Cette année, Brigitte et Élisabeth interpellent notre Rabbin sur une question qui préoccupe le monde occidental depuis les débuts de la modernité : « Obéissance et liberté : est-ce antinomique ou complémentaire ? »

Cycle d’automne : Soumission ou liberté au niveau individuel

14 novembre 2017: La akéda d’Isaac et nos pré-déterminations : un exemple de soumission ou de libération ? L’obéissance est-elle un facteur de liberté (moussa nabati). La Téchouva.

28 novembre 2017: Grandes figures d’évolution et de révolution dans la tradition juive.

12 décembre 2017: Eve, le choix de la connaissance, le choix du savoir à travers les générations.

Cycle de printemps : Soumission ou liberté au niveau social

15 mai 2018 Que dit le judaïsme de la hiérarchie ? Qu’est-ce qu’un rabbin ?

29 mai 2018 Que dit le judaïsme de l’indépendance de l’enfant dans la hiérarchie familiale ?

12 juin 2018 Qu’est-ce qu’un fonctionnement démocratique d’un point de vue juif ?