Ce soir, un office de 1er mai avec les Marx Sisters (chants yiddish)…

Ainsi que L’Association des Juifs de Toulouse, nos bné mitsva, des familles, etc…

Passons ensemble ce moment touchant et fort qui conjuguera l’accueil du chabbat, le rassemblement avec des familles, une nomination, des bné mitsva, le yiddish et une réflexion sur le travail et le tikoun olam….

La diffusion s’effectuera également, en live et en simultané, sur notre chaine YouTube et sur notre site internet judaismeenmouvement.org où vous trouverez nos siddourim en téléchargement. 

et la version « Psaume 96 sur la mélodie de Mir Leben Eiwig » sur ce lien

 

et la version « LéHa Dodi sur l’air de tumbalalayka » sur ce lien.

Mir leben Eiwig

Mir leben ewig es brent a velt – die Welt brennt mir lebn eybik, on a groshn gelt – ohne einen Groschen Geld un oyf tzepikenish di ale sonim – und um zu zerpicken = zum Trotz aller Feinde vos viln undz farshvartzn unser ponem – die uns unser Gesicht schwarz machen wollen = die uns uns das Leben unerträglich machen wollen. Mir lebn eybik, mir zeynen do! – wir sind (noch) da! Mir lebn eybik, in yeder sho – zu jeder Stunde. Mir veln lebn un derleben – wir wollen leben und erleben, shlekhte tzaytn iberlebn – schlechte Zeiten überleben, mir lebn eybik, mir zeynen do!

Tumbalalaya

Shteyt a bokher, un er trakht     Il y avait un gars, et il pensait    

Trakht un trakht a gantse nakht                Pensait et pensait toute la nuit,               

Vemen tzu nemen un nisht farshemen Qui choisir sans offenser

Vemen tzu nemen un nisht farshemen Qui choisir sans offenser             

Tumbala, Tumbala, Tumbalalayka            Tumbala, Tumbala, Tumbalalaïka            

Tumbalalayka, shpil balalaika     Tumbalalaïka, joue balalaika

Tumbalalayka, freylekh zol zayn                Tumbalalaïka, soyons heureux!          

Meydl, meydl, kh’vil bay dir fregn,           Jeune fille, jeune fille, je veux te demander        

os ken vaksn, vaksn on regn?     Qu’est-ce qui peut pousser, pousser sans pluie?

Vos ken brenen un nit oyfhern?               Qu’est-ce qui peut brûler sans fin?

Vos ken benken, veynen on trern?          Qu’est-ce qui peut languir, pleurer sans larme?               

 

Narisher bokher, vos darfstu fregn?        Gros bêta, qu’as-tu à demander?            

A shteyn ken vaksn, vaksn on regn.         Une pierre peut pousser, pousser sans pluie,

Libe ken brenen un nit oyfhern.               L’amour peut brûler sans fin      

A harts ken benken, veynen on trern.    Un cœur peut languir, pleurer sans larme

Rappel de noms: Denise Benichou, Hughette Diener, Simone Rein, Yvette Assouline Esther benarock, michel sacksik, henri weber, Alain Cohen Jacqueline Cohen   Litka Fass  Jacques Jerozolimski   Rebecca Rubens     Jean Cohen     Dolly Assouline       Roger Hagiage   Didier SEROR  Madame Suzanne KLETZ-SIMANTOV   Huguette Diener née Benabou     Claude Gérard BLUM   Daniel CLETZ   Naomi GANI   Gilbert GUEZ     Albert HANDSHUH    Laure JABLON   Miriam JUNGFER née OIFFER   Théo KLEIN    Henri. KERSEN   David. KESSLER      Jeanine LÉVY née BUMSEL   Jean MARCOVICI  Jacob NAÏM  Josette SOLAL née LASRY   Vladimir SOSKIN    David  YACOUBOVITCH   nathan spira  edouard taieb  arlette scemama   Esther Benaroq

2 commentaires sur “Ce soir, un office de 1er mai avec les Marx Sisters (chants yiddish)…

Répondre à Rinea Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.