Chavouot, J-5!

Depuis 44 jours, nous comptons le temps en nous préparant à ce grand événement: la célébration du don de la Torah.  Dans 5 jours, nous arriverons à destination. Il ne s’agit pas seulement de la commémoration d’un acte passé. Il s’agit de la réactualisation de cet acte, à travers un office du soir, une veillée d’étude, et un office du matin. Pour tester vos connaissances sur Chavouot, suivez ce lien.

Samedi 19 mai, nous aurons donc un court office du soir à 18h45 (c’est l’occasion d’amener les enfants), une étude sur le thème « Torah et vérité » (voir la fin de cet article), un repas lacté de Shavouot à partir de 20h30 (inscriptions auprès de Catherine). D’autres études suivront.

Le dimanche 20 mai, notre office du matin commencera à 10h nous permettra de chanter le hallel (écouter ici le chant « bétset israël« ), de lire les dix paroles ainsi qu’une très belle haftara tirée du prophète Ézéchiel, suivis du livre de Ruth.

Torah et vérité, samedi 19 mai de 19h30 à 20h30:

La quête de La Vérité est un pansement empoisonné sur la plaie de l’insécurité qui nous envahit parfois. D’un autre côté, le relativisme est une invitation à s’investir dans des fantasmes qui nous éloignent des faits. Or, si nous renonçons à notre rapport à la réalité, nous perdons de toute chance de trouver le référentiel commun nécessaire à la communication.

Comment rester sur le sentier étroit qui chemine entre ces deux dangers ?
Nous étudierons des sources dans l’un et l’autre sens de façon à pouvoir cultiver les outils de la modération. Ainsi, nous pourrons continuer ensemble sur le chemin que constitue notre commune torah écrite, dans le respect de son potentiel interprétation.

Office festif pour les 70 ans de l’Etat d’Israël

Le 14 mai 1948 renaissait l’Etat d’Israël. Il fête cette semaine ses 70 ans. C’est l’occasion de revenir sur les valeurs et les espoir qu’il incarnait, et sur le sens qu’il a pour nous aujourd’hui.

La déclaration d’indépendance de l’Etat d’Israël peut être relue ici sur le site de la documentation française.

Le Rabbin Gilad Kariv, Président du Mouvement du Judaïsme Progressiste en Israel, a écrit à cette occasion un texte sur  l’histoire et l’avenir d’Israël que vous pourrez lire ici.

Pour notre part, nous ferons à la synagogue un office rehaussé de mélodies israéliennes, avec en particulier les chants suivants:

Et peut-être, même quelques surprises, comme la danse suivante:

Prochains chabbatot kehilatiim: Paracha Nasso et Paracha Balak

Bonjour à toutes et à tous.

Comme vous le savez, nous enseignons dans notre communauté à cultiver un rapport personnel au texte et à la tradition. Cela inclut la lecture dans la Torah.

Les prochains chabbatot kéhilatiim vous permettront de vous lancer dans cette voie. N’hésitez pas à m’en parler chabbat prochain un peu avant l’office. Pour plus d’explication concernant les offices kéhilatiim, voyez ici sur ce lien.

NASSO: 26 mai

BALAK: 30 juin

OUTILS POUR LA TECHNIQUE DE LA LECTURE DE LA TORAH :

Outils pour apprendre la lecture de la torah et de la haftara sur cette page

Doodle pour prendre la responsabilité d’une montée à la Torah

OUTILS SPECIFIQUES POUR LA PARACHA NASSO ET LA PARACHA BALAK : COMMENTAIRES ET PARACHA ENREGISTREE

Commentaires en vidéo:

 

Paracha Nasso – les montées 1, 3 et 5 sont quasiment les mêmes, les montées 2, 4, 6 également. deux personnes peuvent donc facilement assurer ces deux séries de 3 et les réserver directement. Les montées 7 et maftir sont un peu plus spécifiques sans être difficiles. Elles sont faciles à repérer dans la torah car il s’agit des offrandes des princes pour l’inauguration du michkan.

nasso 3 tikoun

Paracha Balak – la montée 1 commence au chevii. Cette lecture comprend les dernières prédictions du prophète bilam ainsi que l’essentiel de la crise « résolue » par PinHas, dont la paracha suivante porte le nom.

Balak 3 tikoun

offices « kehilatiim »

Kehilati, קהילתי, signifie « communautaire ». Si tous les offices sont communautaires, certains sont centrés autour du rabbin alors que d’autres se déroulent d’une façon plus « organique », autour des compétences des membres de la communauté.
Leur particularité est de mettre en oeuvre un grand principe de la direction des offices: la « sheliHout tsibour », שליחות ציבור, le fait pour la communauté de choisir des délégués qui prendront la direction de l’office. Le MJLF est un mouvement qui tient à s’ouvrir à la prise de responsabilité de chacun. Notre objectif d’étude et de progrès personnel est également servi par les objectifs que nous nous fixons au niveau communautaire. C’est exactement ce que nous faisons pour nos jeunes, en les invitants à préparer puis à célébrer leurs bar ou bat mitsva, mais nous ne nous arrêtons pas là: la participation de chacun est un grand atout pour nos synagogues, à tous les âges.

Ainsi, les « offices participatifs » prennent une forme renouvelée. N’hésitez pas à parler avec moi de votre participation dans les prochains jours, par exemple lors de votre passage à la synagogue. Les prochains offices autogérés des membres auront lieu les 20/21 avril, 25/26 mai, 29/30 avril, 7/8 juillet. Cette page sera mise à jour au fur et à mesure avec du nouveau matériel, de nouvelles prières et de nouvelles lectures de la torah.

Apprentissage et répartition des prières:

Playlist des prières du vendredi soir selon les pages du livre de prière/sidour sur youtube

Playlist des prières du samedi matin selon les pages du livre de prière/sidour sur youtube

Playlist des chants faciles du chabbat matin sur youtube

Fil conducteur des offices téléchargeable ici: offices autogérés fil conducteur et offices autogérés fil conducteur.docx

Doodle des compétences générales: participez ici pour nous dire pour quel type de prière nous pouvons compter sur vous d’une façon générale, sans vous engager sur une date spécifique : https://doodle.com/poll/f9kgpmugqnf4a4nh

Apprentissage et répartition des lectures de la torah :

Outils pour apprendre la lecture de la torah et de la haftara sur cette page

Vidéos avec de mini-montées à la Torah:
Paracha Ki tétsé 3, Paracha Vayéra 1, Paracha Hayé Sarah 1, VayichlaH 1, VayéHi 1, Chémot 1
Paracha vayikra 3    Paracha Metsora 3 Paracha Nasso 3 Paracha Balak 3

Doodle pour prendre la responsabilité d’une montée à la Torah pour:
Doodle Ki tétsé, Vayéra, Hayé Sarah sur ce lien
Doodle VaychlaH, VayéHi, Chémot, sur ce lien

Télécharger les textes: Hayé Sarah 1    vayera 1     ki tetse 3   VayichlaH1    vayehi1     chemot1

Voir différentes vidéos sur les offices du chabbat

Erev Shel Yeladim! Un office intergénérationnel ce vendredi.

Ce vendredi, nous accueillerons les grands et les petits à 18h30 pour leur donner tout ce dont ils auront besoin pour un office un peu particulier…

La chanson « Erev Shel Yeladim » nous accompagne depuis déjà deux ans.

Sur le très bel air du chant « Erev shel Shoshanim« , « soirée des fleurs », nous avons composé notre « Erev Shel Yéladim », « soirée des enfants », qui reprend le vocabulaire de base du chabbat.

Chant en français pour tous, jeux pour les enfants, éléments d’étude pour les adultes, notre office du vendredi soir sera spécialement accueillant pour les familles.

Pour noter dans votre agenda toutes les dates de l’année, c’est ici.

Et pour se préparer en chansons, voici le lien vers nos vidéos:

Erev shel Yéladim ce vendredi / toutes les dates 5778

Rabbin Floriane Chinsky – avec l’aide d’Emmanuelle

L’office du vendredi soir regorge de possibilités pédagogiques, de poésie et de jeu. Le programme « erev shel yeladim » vous permet de créer une dynamique intergénérationnelle avec vos petits.

 

La règle du jeu : un adulte, un enfant, de l’accueil et du partage.

 

Pour vous accompagner : un livret, des vidéos, et toute une communauté qui chante avec vous.

Les dates 

1 septembre, 20 octobre,  24 novembre, 22 décembre, 19 janvier, 16 février, 9 mars, 4 avril, 13 avril et 1 juin

Vidéos:

Pour en savoir plus

https://poursurmelin.wordpress.com/category/1-cycle-de-la-vie/familles/erev-shel-yeladim

Pour vous inscrire (non obligatoire, mais souhaité)

https://framaforms.org/erev-shel-yeladim-2017-1500980112

MJLF Est – 24 rue du Surmelin – Paris 20ème   – Blog : https://poursurmelin.wordpress.com

 

Vous êtes invités à une Bar/Bat Mitsva? Voici les réponses aux questions que vous vous posez!

Que dire à ses invités lorsqu’on célèbre la Bar ou la Bat Mitsva de ses enfants? Comment agir lorsqu’on est soi-même invité? Voici quelques mots sur la meilleure façon pour vous de participer à cette expérience avec le MJLF-est Surmelin. Voyez également la playlist suivante si vous voulez découvrir quelques chants et quelques moments phares de l’office:

1 Quel est le dress-code? Comment est-on censé s’habiller ?

Le plus important c’est de « s’habiller » de la volonté de découvrir un jeune qui prend sa place dans le monde des adultes, de « mettre ses vêtements de splendeur », ainsi qu’on le dit dans « LeHa dodi », c’est-à-dire une attitude intérieur de bienveillance et de partage, dans le respect de soi-même et des autres.

Pour ce qui est des habits extérieurs, je vous recommande de choisir une tenue dans laquelle vous vous sentez bien, et qui marque également l’importance de ce jour de bar/bat mitsva et de chabbat. Dans nos communautés, on ne considère pas que les femmes mariées doivent nécessairement se couvrir la tête, en revanche, nous respectons la tradition selon laquelle les hommes mettent une Kipa en signe de respect pour ce qui se passe dans ce lieu particulier. Des kipot (pluriel de kipa) sont disponibles à la synagogue.

D’une façon générale, les règles de l’habillement dans la tradition juive, que l’on nomme règles de « tsniout », sont des règles de comportement général, de respect de l’autre, de non sexualisation vestimentaire : nous nous rappelons du caractère sacré de la dignité humaine et du respect que nous avons pour nous-mêmes et pour les autres. Si vous respectez ce principe, vous ne risquez pas de commettre d’impair dans notre synagogue.

2 Quels comportements adopter pendant la cérémonie ? Le silence est-il de rigueur ?

L’accueil est important pour nous, et nous ferons tout pour que vous vous sentiez bien et que cette cérémonie revête pour vous le maximum de sens.

Nous vous proposerons un livre de prière : prenez-le, il comprend des traductions en français et des textes de méditations auxquels vous pourrez vous référer pendant l’office. Prenez également une kipa pour les hommes. Nous vous demandons également d’éteindre vos téléphones portables et de ne pas les consulter, mais au contraire de vous poser avec nous dans ce temps spécial.

Pendant l’office : Vous pouvez suivre dans le livre de prière, lire les textes de l’anthologie, chanter les prières que vous connaissez, fredonner les airs que vous souhaitez apprendre pour accompagner les chants, apporter votre voix au moment des lectures en français. Si le cœur vous en dit, il est recommandé de chanter spécialement avec le Bar Mitsva ou la Bat Mitsva, ou en alternance avec lui ou elle lorsqu’il s’agit d’un chant alterné (voir les vidéos d’aide). Il faut évidemment écouter le jeune lorsqu’il intervient, et si possible lui répondre. Nous apprécions particulièrement lorsque les participants s’entre-aident, n’hésitez pas à demander ou à proposer de l’aide, pour savoir où on en est dans l’office par exemple.

3 Comment faire de ce moment un temps privilégié lorsqu’on a de jeunes enfants?

Dans un premier temps, on s’assoit en famille tranquillement, on peut leur parler à voix basse pour les encourager à observer les objets de la synagogue, le livre de prière, ou leur raconter des histoires concernant des valeurs qui nous tiennent à cœur. Il est bon de dire aux enfants qu’à certains moments ils pourront eux-mêmes rejoindre le jeune sur l’estrade, cela leur permet de s’y préparer. Quand les enfants saturent, il est possible de sortir un livre d’enfant, un biberon, voire des petits gâteaux, éventuellement un puzzle ou des jeux très calmes. Les enfants ne doivent pas se promener dans la synagogue sans surveillance. Ils peuvent venir sur l’estrade s’ils le souhaitent et « explorer l’espace » dans le calme s’ils le souhaitent. En préparation : regardez les vidéos avec eux et apprenez quelques chants, cela vous permettra de faire de ce temps un moment familial significatif.

Vous avez d’autres questions? N’hésitez pas à les poser en commentaire!