Office festif pour les 70 ans de l’Etat d’Israël

Le 14 mai 1948 renaissait l’Etat d’Israël. Il fête cette semaine ses 70 ans. C’est l’occasion de revenir sur les valeurs et les espoir qu’il incarnait, et sur le sens qu’il a pour nous aujourd’hui.

La déclaration d’indépendance de l’Etat d’Israël peut être relue ici sur le site de la documentation française.

Le Rabbin Gilad Kariv, Président du Mouvement du Judaïsme Progressiste en Israel, a écrit à cette occasion un texte sur  l’histoire et l’avenir d’Israël que vous pourrez lire ici.

Pour notre part, nous ferons à la synagogue un office rehaussé de mélodies israéliennes, avec en particulier les chants suivants:

Et peut-être, même quelques surprises, comme la danse suivante:

Rayonner et contribuer

Chers amis et amies, chers membres,

La synagogue que nous construisons au jour le jour ensemble est un lieu d’accueil qui nous permet de vivre nos valeurs au quotidien.

Il faut souligner qu’elle est également un havre de paix, ou un port d’attache, pour que ces valeurs rayonnent vers l’extérieur.

Par ce rayonnement, nous apportons nos contributions à l’humanisme et à l’égalité des genres.

Par ce rayonnement, nous donnons également l’occasion à d’autres de nous rejoindre pour que nous soyons plus forts encore dans l’accueil et la transmission.

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, hier, j’ai eu la chance de pouvoir en dire quelques mots sur judaïques FM et d’être également présente sur i24.

Tout ceci fait sens, au delà des idées, par la réalité concrète que nous arrivons à leur donner ensemble.

Je les partage donc avec vous, en nous souhaitant un chemin toujours plus large et passionnant ensemble.

Shabbat Shalom, שבת שלום

https://www.i24news.tv/fr/tv/revoir/i24newsroom/x6fw8jl

http://www.judaiquesfm.com/emissions/59/presentation.html#podcasts

 

Chabat des enfants ce vendredi à Surmelin…

Notre Erev Shel Yeladim est de retour…

chabat pour les enfants

Ce vendredi, nous partagerons un office d’accueil de chabbat festif avec les 3-8 ans. Chants, petits jeux, convivialité seront au rendez-vous.

Vous voulez vous préparer ou refaire les jeux du Erev Shel Yeladim chez vous? Les vidéos suivantes sont à votre disposition:

Bons préparatifs, et au plaisir de vous voir ce vendredi!

Formation Bar Mitsva/parents – la pratique

Ce matin, nous avons partagé une grande heure de rencontre parents/jeunes/rabbins, dans le cadre de la formation Bar et Bat Mitsva du MJLF.
Ce temps nous a permis d’explorer différents aspects de la pratique.

  • Nous avons commencé par expérimenter différentes façon de chanter le Psaume 150 (Halélouya) et pu ainsi mesurer combien la pratique peut varier pour une même réalité « théorique ». Ainsi, nous avons une grande marge de manœuvre à la fois dans nos vies, d’une façon générale, et bien sûr également dans la façon dont nous nous approprions l’expérience de notre bar/bat Mitsva (pour les jeunes), ou de la Bar/bat mitsva de nos enfants (pour les parents).
  • Nous avons poursuivi par un brainstorming sur ce que représente pour nous le mot « pratique ». La complémentarité de la pratique et de la réflexion a été évoquée à cette occasion, autant dans le cadre de la tradition que dans les cadres des processus d’apprentissage: c’est en faisant que l’on apprend à faire, pas en apprenant par cœur les modes d’emploi.
  • Une partie plus théorique nous a permis d’aborder la différence entre les concepts d’avoda (service, service du temple service du coeur, accomplissement d’un seder de PessaH tourné vers l’accès à plus de liberté, « oeuvre ») et de avdout (esclavage, superstition, un seder de PessaH tourné uniquement vers la routine ou la soumission à des ordres extérieurs, « travail » selon Hannah Arendt, voir la partie 4 sur ce lien condition de l’homme moderne.)   , nous avons évoqué les dangers de la Amtssprache évoquée par Eichmann comme l’un des facteurs décisifs de déresponsabilisation, la langue du « devoir » qui permet de justifier n’importe quelle action, par opposition avec le langage de la responsabilité qui appelle au jugement libre. L’idée est alors que les libertés des uns et des autres trouvent des espaces d’expression compatibles.
  • La célèbre phrase de Hillel « Si je ne suis pas pour moi, qui le sera? Si je ne suis que pour moi, que suis-je? Si je n’agis pas maintenant, quand? » ( Avot 1:14) a ensuite mobilisé toute notre attention, à travers quelques réflexions apparentées à celles de la communication non violente, puis à travers un petit commentaire initial, suivi d’un échange entre parents et enfants sur un modèle d’écoute alternative inspiré du coconseil (co-counselling/reevaluation counselling).

Merci encore à toutes et à tous, de tous les âges, pour votre participation, en particulier pour les Bné Mitsva venus du far-east ;-), et merci à Révital pour cette occasion unique de partager autour de ce moment merveilleux de la Bar/Bat mitsva.

 

 

Enfants et ados ce vendredi! L’antidote au froid est à Surmelin

 

L’occasion d’être ensemble en cette fin d’année!

Hanouka s’est terminée, mais la lumière reste plus vive encore…

Nous accueillerons l’office Erev Shel Yeladim, convivial pour les tout-petits, la table du Rabbin (attention, inscription obligatoire), et InterACTION, le programme dynamique et secret des ados du MJLF-est!

Prenez dates pour les prochains événements:

Prochain Erev shel Yéladim et prochaine table du Rabbin le vendredi 19 janvier.

 

Cherchez la faute… Réservez!

Cherchez la faute…    Avec le Rabbin Floriane Chinsky le mercredi 10 janvier,

Pour réserver:        Cliquez ici   Les membres du MJLF bénéficient du tarif « groupe »

Plus d’infos:          Cliquez ici

 

 

Nous, nos enfants et le judaïsme libéral – ce matin, 11h, à Ganénou

Bonjour à toutes et à tous,

Que vous soyez parents ou simplement intéressés par le sujet, il est encore temps de vous préparer pour notre réflexion de ce matin sur le judaïsme libéral. Chavoua tov, .שבוע טוב לכלם

Vous pouvez télécharger ici : pourquoi je suis juif

Voici les grandes étapes de notre réflexion:

I Historique du Judaïsme libéral dans le monde et en France

II Quelques questions fondamentales

  1. Peuple élu et universalisme
  2. Science et sources
  3. halaHa et conscience personnelle
  4. halaHa et éthique

III Quelques notions et leur sens pour nous

  1. Commandements
  2. Liturgie
  3. Égalité femmes-hommes
  4. Mariages mixtes et place du conjoint non juif
  5. Patrilinéarité

 

Travail du groupe :

  • Confiance dans notre chemin
  • Edmond Fleg, pourquoi je suis juif
  • En tant que juif, et que juif ou juive libérale, quelles sont les prochaines étapes importantes pour moi ?