Activités autour des bougies de Hanouka

Autour de la playliste « Hanouka, mode d’emploi! » retrouvez des vidéos avec des chants, des histoires et des activités.

Vous pouvez télécharger ici des feuilles à imprimer pour réaliser les activités plus facilement: activités complémentaires de Hanouka

Le Jeu de la toupie

  • Faire tourner la toupie le plus longtemps possible
  • Distribuer un bonbon à chacun, puis chacun lance la toupie à son tour. Quand on tombe sur une lettre, on dit son nom, le mot auquel elle correspond en hébreu, et on applique la règle liée à la lettre

Le Jeu de « sevivon » 

La chanson « sevivon sov sov » a une structure très simple. On peut l’utiliser pour faire des phrases. Elle devient alors « raachanim rach rach rach » ou « hanissim, waow waow waow », ce qui peut donner des résultats assez amusants. On peut recomposer des chansons à sa guise, ou en utilisant les faces de la toupie comme élément aléatoire.

Le Jeu de « Hanouka Hag yafé »
La chanson « Hanouka Hag Yafé » permet également de reproduire sa structure, avec des significations différentes, voici un petit tableau qui ouvre différentes possibilités.

La Hévrouta

Etudier un peu autour de la Hanoukia, c’est un moment privilégié. Ce petit texte du talmud introduit la notion de maHloket : désaccord dans le respect, qui est un thème de discussion intéressant. Peut-on s’aimer et agir ensemble même quand on n’est pas d’accord ? Bon thème de discussion dés que la maturité de l’enfant le permet. Autre thème de débat : à votre avis, faut-il allumer comme Hillel, comme Chamaï, ou selon les méthodes plus simples que propose le Talmud ? Lisez le texte, expliquez-le, puis, que le débat commence !

Chants autour des bougies de Hanouka

Autour de la playlist « Hanouka, mode d’emploi! » retrouvez des vidéos avec des chants, des histoires et des activités.

Vous pouvez télécharger ici des feuilles à imprimer pour réaliser les chants plus facilement: chants complémentaires de Hanouka

En français et en hébreu, accompagnés d’explications sur les chants, les vidéos vous guident pour mettre de la musique autour de l’allumage des bougies.

Au programme: « Mon père m’a donné une toupie », « j’ai planté un arbre », « nous sommes venus chasser les ténèbres », « lève la tête ».

Mon père m’a donné une toupie, une jolie toupie
Aba hévi li sévivon, li sévivon yafé
C’est pour quoi faire cette toupie ? C’est pour la fête de Hanouka !
Yodim atem michoum ma ? michoum Hag Hanouka!

J’ai planté un arbre à Tel Aviv
Près de la mer dans la lumière
Et je l’ai béni en disant pousse des branches et fais de l’ombre
Et j’ai prié au dieu très haut
Protège l’arbre et garde le pays
Protège le travail des hommes
du vent mauvais qui vient de la mer
J’ai planté un arbre à Tel Aviv
Près de la mer dans la lumière

Nous sommes venus chasser les ténèbres
Dans nos mains de la lumière et du feu
Chacun est une petite lumière
Et ensemble nous sommes une lumière puissante
Écarte-toi ténèbre, va-t-en obscurité !
Écarte-toi, face à la lumière

Lève la tête
peuple d’Israël
Et que ton chant de fête
monte jusqu’au ciel
fais sonner les trompètes
fais battre le tambour
et que ton chant célèbre
Juda le héros du jour
Chante sa gloire
Célèbre sa splendeur
Et que sa victoire
Reste dans nos cœurs

Les offices du chabbat

Il existe de nombreuses raisons de venir aux offices du chabbat. Rencontrer des amis, prendre un moment pour soi-même, couper avec la routine de la semaine, entendre un enseignement.

Certains connaissent tout l’office et chantent de aleph à tav, d’autres ne connaissent pas du tout et se laissent porter par les airs et l’ambiance communautaire, on peut lire en français, ou en hébreu.

Pour ceux qui veulent affiner leur participation aux chants, voici différentes playlist adaptées selon votre niveau d’hébreu, sans aucune prétention, mais qui reprennent presque l’intégralité des offices.

Have fun!

enfants (erev shel yeladim)

jeunes préparant leur BM (Kesher)

niveau débutant

niveau moyen

niveau avancé vendredi soir

niveau avancé samedi matin

Et la méthode maintenant classique « l’hébreu c’est facile »

offices « kehilatiim »

Kehilati, קהילתי, signifie « communautaire ». Si tous les offices sont communautaires, certains sont centrés autour du rabbin alors que d’autres se déroulent d’une façon plus « organique », autour des compétences des membres de la communauté.
Leur particularité est de mettre en oeuvre un grand principe de la direction des offices: la « sheliHout tsibour », שליחות ציבור, le fait pour la communauté de choisir des délégués qui prendront la direction de l’office. Le MJLF est un mouvement qui tient à s’ouvrir à la prise de responsabilité de chacun. Notre objectif d’étude et de progrès personnel est également servi par les objectifs que nous nous fixons au niveau communautaire. C’est exactement ce que nous faisons pour nos jeunes, en les invitants à préparer puis à célébrer leurs bar ou bat mitsva, mais nous ne nous arrêtons pas là: la participation de chacun est un grand atout pour nos synagogues, à tous les âges.

Ainsi, les « offices participatifs » prennent une forme renouvelée. N’hésitez pas à parler avec moi de votre participation dans les prochains jours, par exemple lors de votre passage à la synagogue. Les prochains offices autogérés des membres auront lieu les 20/21 avril, 25/26 mai, 29/30 avril, 7/8 juillet. Cette page sera mise à jour au fur et à mesure avec du nouveau matériel, de nouvelles prières et de nouvelles lectures de la torah.

Apprentissage et répartition des prières:

Playlist des prières du vendredi soir selon les pages du livre de prière/sidour sur youtube

Playlist des prières du samedi matin selon les pages du livre de prière/sidour sur youtube

Playlist des chants faciles du chabbat matin sur youtube

Fil conducteur des offices téléchargeable ici: offices autogérés fil conducteur et offices autogérés fil conducteur.docx

Doodle des compétences générales: participez ici pour nous dire pour quel type de prière nous pouvons compter sur vous d’une façon générale, sans vous engager sur une date spécifique : https://doodle.com/poll/f9kgpmugqnf4a4nh

Apprentissage et répartition des lectures de la torah :

Outils pour apprendre la lecture de la torah et de la haftara sur cette page

Vidéos avec de mini-montées à la Torah:
Paracha Ki tétsé 3, Paracha Vayéra 1, Paracha Hayé Sarah 1, VayichlaH 1, VayéHi 1, Chémot 1
Paracha vayikra 3    Paracha Metsora 3 Paracha Nasso 3 Paracha Balak 3

Doodle pour prendre la responsabilité d’une montée à la Torah pour:
Doodle Ki tétsé, Vayéra, Hayé Sarah sur ce lien
Doodle VaychlaH, VayéHi, Chémot, sur ce lien

Télécharger les textes: Hayé Sarah 1    vayera 1     ki tetse 3   VayichlaH1    vayehi1     chemot1

Voir différentes vidéos sur les offices du chabbat

Être juif aujourd’hui: « Le Chabbat » ce dimanche à Ganénou

Sommes-nous réellement les « bâtisseurs du temps », comme le disait Abraham Joshua Heshel? Le chabbat est « le premier des rendez-vous ». C’est à travers lui que nous bâtissons une continuité. Mais qu’est-ce que le chabbat? Quand et où est-il né? Que signifie-t-il pour nous aujourd’hui? Les parents de Bar et Bat Mitsva et toute personne intéressée peuvent se joindre à notre étude de dimanche matin, à Ganénou, de 10h45 à 12h45.

La Bar et la Bat mitsva de nos enfants se déroule principalement le chabbat, penchons-nous sur ce qu’il signifie.

Le cours intégrera des éléments magistraux et un travail en groupe.

Pour ceux qui le désirent:

 

Bar/Bat Mitsva adulte

Il n’y a pas d’âge pour célébrer sa Bar ou sa Bat Mitsva, et il n’est jamais trop tard. Dans notre communauté, tout le monde est bienvenu sur la Téva. C’est une occasion à titre personnel de retravailler son lien à son identité et à la communauté, de donner au groupe et de recevoir de lui.

Plusieurs membres de notre communauté souhaitent s’engager dans une démarche de Bar ou Bat Mitsva adulte.

Vous êtes les bienvenus pour vous joindre au groupe. La première rencontre aura lieu samedi 18/11 à 9h à la synagogue.

Nous « goûterons » aux principales compétences à mettre en place pour que chacun puisse voir de quelle façon s’organiser.

Après l’office, nous prendrons un moment convivial pour poursuivre la discussions, vous pouvez amener quelques mets lactés à partager.

Matériel pédagogique préparatoire :

  1. Playlist commentaire de la paracha: https://youtu.be/kueoXEJP34o
  2. Playlist prières du samedi matin: https://youtu.be/Cew9bRvo9EE
  3. Page sur ce site : Lire la torah et la haftara

Ce soir à 18h: Chants de Tishri

Chers amis, voici les chants que nous travaillerons plus particulièrement ce soir. Des liens vers des vidéos seront bientôt disponibles pour permettre à tous d’entendre cette merveilleuse liturgie de Roch hachana et de Yom Kipour.

Vous trouverez sur cette page quelques explications concernant ces belles prières ainsi que leur texte en hébreu et en translittération.

Pour télécharger le feuille de chants en format Word, cliquez sur ce lien.Chants de Tishri 2

La partition de Adon Olam est disponible ici: https://tichri.files.wordpress.com/2015/06/adon-olam-rossi-partition-originale.pdf

Chabbat Chalom!

Adon Olam est l’un des poèmes liturgiques les plus célèbres. Il est dit en introduction ou en conclusion de la prière du matin. Initialement, pourtant, cette prière était réservée à Yom Kipour. Lorsqu’on en reprend la traduction, on peut constater combien ses thématiques sont proches de celles des fêtes de Tishri, qui souligne le caractère transcendant et suprême de la divinité par contraste avec notre sentiment d’humilité lorsque nous acceptons de faire face à la fragilité de nos vies.

Ledor Vador est un extrait de la fin de la Kédoucha. Ce passage insiste sur la transmission de génération en génération, et la mélodie que nous utilisons souligne cette idée par un jeu de réponses successives entre l’officiant et l’assemblée. A l’occasion de Rosh hashana et de Yom Kipour, la bénédiction finale est transformée de « hael hakadoch » (le dieu saint) en « hamélèH hakadoch » (le Roi saint)

Le vidouï est traditionnellement prononcé à voix basse après la amida du matin, dans une partie de l’office appelée « taHanounim ». Cependant, pendant les fêtes de Tichri, il est chanté à voix haute. Il revêt à la fois une dimension personnelle et collective sur lesquelles il est bon de s’interroger. Les différentes fautes constituent un acrostiche qui compose l’alphabet hébraïque, comme pour symboliser notre désir de dire la globalité de notre responsabilité dans tous les aspects de notre comportement.

Adon Olam

Adon olam acher malaH bétérem kol yétsir nivra léet naassa béHeftso kol azaï méleH chémo nikra véaHaré kiHlot hakol lévado imloH nora véhou aya véhou ové véhou yiyé bétifara véhou éHad véein chéni léhamchil lo léaHbira béli réchit béli taHlit vélo haoz véhamissra véhou éli véHaï goali vétsour Hévlit béet tsara véhou nissi oumanos li ménat kossi béyom ékra béyado afkid rouHi béet ichan véaira véim rouHi géviati adonaï li vélo ira.

 

Amida – Lédor vador

((Lédor vador)2 naguid godléHa)2

  • ((oulnétsaH néTsaHim) 2 kédouchatéHa nakdich )2
  • (véchiveHaHa élohénou mipinou (lo yamouch)2 léolam vaèd)2
  • (ki el méleH gadol (vékadoch)2 ata)2

Vidouï

Elohénou vélohé avoténou ana tavo léfanéHa téfilaténou veal titalam mitHinaténou chein anaHnou azé fanim oukéché orèf lomar léfanéha adonaï élohénou vélohé avoténou tsadikim anaHnou vélo Hatanou aval anaHnou Hatanou

Achamnou bagadnou gazalnou dibarnou dofi héévinou vehirchanou zadnou Hamasnou tafalnou chéker yaatsnou ra kizavnou lasnou maradnou niatsnou sararnou avinou pachanou tsararnou kichinou oref rachaanou chiHatnou tiavnou tainou titanou

Véal koulam éloha seliHot slaH lanou meHal lanou Kaper lanou

 

 

אֲדוֹן עוֹלָם אֲשֶׁר מָלַךְ / בְּטֶרֶם כָּל יְצִיר נִבְרָא

לְעֵת נַעֲשָׂה בְחֶפְצוֹ כֹּל / אֲזַי מֶלֶךְ שְׁמוֹ נִקְרָא

וְאַחֲרֵי כִּכְלוֹת הַכֹּל / לְבַדּוֹ יִמְלֹךְ נוֹרָא

וְהוּא הָיָה וְהוּא הוֹוֶה / וְהוּא יִהְיֶה בְּתִפְאָרָה

וְהוּא אֶחָד וְאֵין שֵׁנִי / לְהַמְשִׁילוֹ לְהַחְבִּירָה

בְּלִי רֵאשִׁית בְּלִי תַכְלִית / וְלוֹ הָעֹז וְהַמִּשְׂרָה

וְהוּא אֵלִי וְחַי גּוֹאֲלִי / וְצוּר חֶבְלִי בְּיוֹם צָרָה

וְהוּא נִסִּי וּמָנֻסִּי / מְנָת כּוֹסִי בְּיוֹם אֶקְרָא

בְּיָדוֹ אַפְקִיד רוּחִי / בְּעֵת אִישַׁן וְאָעִירָה

וְעִם רוּחִי גְוִיָּתִי / אֲדֹנָי לִי וְלֹא אִירָא

 

 

לְדוֹר וָדוֹר  נַגִיד גָּדְלֶךָ

וּלְנֵצַח נְצָחִים קְדֻשָּׁתְךָ נַקְדִּישׁ

וְשִׁבְחֲךָ  אֱלֹהֵינוּ מִפִּינוּ לֹא יָמוּש לְעוֹלָם וָעֶד

כִּי אֵל מֶלֶךְ גָּדוֹל וְקָדוֹשׁ אָתָּה.

בָּרוּךְ אַתָּה ה’, הָמלך הַקָּדוֹשׁ.

 

 

אלוהינו ואלוהי אבותינו אנא תבוא לפניך תפילתנו,

ואל תתעלם מתחינתנו:

שאין אנו עזי פנים וקשי עורף

לומר לפניך: ה’ אלוהינו ואלוהי אבותינו

צדיקים אנחנו ולא חטאנו. אבל אנחנו חטאנו

אשמנו, בגדנו, גזלנו, דיברנו דופי,

העווינו, והרשענו, זדנו, חמסנו, טפלנו שקר,

יעצנו רע, כיזבנו, לצנו, מרדנו, ניאצנו,

סררנו, עווינו, פשענו, צררנו, קישינו עורף,

רשענו, שׁיחתנו, תעינו תיעבנו תעתענו;