Préparation BM adulte l’an prochain à Surmelin

Vous n’avez pas eu l’occasion de faire votre BM (Bar Mitsva pour les hommes, Bat Mitsva pour les femmes) étant enfant? Vous souhaiteriez revivre cette expérience en tant qu’adulte? Bonne idée!

Pourquoi? S’approprier les merveilleux textes des offices et savoir les sculpter pour faire de ces moments des moments inoubliables est un art délicieux.

Les qualités humaines et les connaissances juives qu’on en retire sont inestimables.

Quoi? Venez préparer votre Bar ou votre Bat Mitsva l’année prochaine à Surmelin!

Qui? Ce cours s’adresse aux personnes qui savent déjà déchiffrer en hébreu et qui prévoient d’effectuer un travail personnel régulier. Il vous permettra d’être accompagnés et d’apprendre « en live » ce qu’on ne peut apprendre seul.

Si votre hébreu ne vous permet pas encore d’y participer pleinement, vous pouvez y assister en tant qu’auditeur ou auditrice libre, vous inscrire dans l’un de nos nombreux cours d’hébreu, utiliser les outils disponibles sur internet, entre autre au choix: à travers « la méthode facile« , « les chants du chabbat« , « les dix mots à connaître pour l’office facile »

Comment? Vous commencez par réserver les dates dans votre agenda ;-), puis vous répondez à cet article pour m’informer de votre inscription. Fin aout, vous prenez rendez-vous si vous voulez pour que nous en parlions.

Il est demandé de participer à des unités entières. Il est possible de ne prendre que certaines unités. Suivre toutes les unités est préférable.

Voilà comment cela se passe: vous apprenez ou vous révisez avec les vidéos, on met en place le sens et la réalisation de la prière le samedi matin de 9h50 à 10h20, vous appliquez pendant l’office qui suit. Le projet de BM à long terme et le projet du cours à moyen terme vous motivent à travailler sur le plan personnel, la participation à l’office vous permet d’appliquer concrètement immédiatement, la possibilité de poser vos questions et de donner du sens vous nourrit. La playlist correspondante est disponible ici: playlist youtube des prières du samedi matin

Programmes complémentaires:

Pour préparer une dracha ( le discours à la synagogue): voir les vidéos « sur un pied », étudiez au café des Psaumes ou Talmud BéraHot pour approfondir votre réflexion, prenez rendez-vous avec le Rabbin.

Pour préparer la lecture de la Torah: participez aux ateliers « lecture de la torah » le samedi matin, en alternance avec ce cours-ci.

Inscription: mettez un commentaire en dessous de cet article avec votre nom et vos coordonnées, il ne sera pas publié.

Programme des cours:

Unité 1: Nov 9 23 7: birkot hachaHar, PROCEDURE GABBAÏ Gabai honneurs Préparation: pp.106/108, 110/112, document du gabbai

Unité 2: Janv/fev  11 1 8: psouke dezimra, montée à la torah, hagbaa 1 et 2 Préparation: 124/142/144/146/148
Unité 3: Fev/mars/avril 29 14 4 bénédictions chema, procession, reprise Préparation: 150/152/154/156a/156b
Unité 4: Avril/mai 11 2 9 amida, gabai 1-diriger Préparation: 162/164/166/168/170 (uniquement la bénédiction) 172, 182
Unité 5: Juin 6 13,  fin de l’office: Préparation: 184/ 192/198/200/ 202/204
Dans un an, vous serez plus que prêts à diriger un office! Au plaisir d’entreprendre ensemble cette belle aventure.

Paracha BéahalotéHa : Que la lumière soit!

Ce qui est bon doit être facile. Ce principe de psychologie et d’organisation (nudging) de base se transpose à la vision juive de l’enseignement. L’enseignement ne se fait pas dans l’effort, mais dans l’exemple et le naturel. La flamme qu’allumait Aaron devait avoir le temps de « s’élever » par elle-même. Lorsque tout est prêt, les événements attendus se produisent naturellement. Au contraire, lorsque tout empêche un événement, il ne saurait se produire. Sans bougie, sans mèche, avec une mèche mouillée, avec des mouvements brusques, la flamme de l’enseignement et la flamme de l’amour de la Torah ne sauraient s’allumer.

Ce chabbat, nous concluons un cycle d’étude, bravo à tous les étudiants qui ont « aplani le terrain », « ouvert les portes » et qui ont évité tous les obstacles, pour créer encore un nouveau maillon de la chaîne dans la transmission du judaïsme.

Liens et sources :
Paracha Beha’aloteHa : Le bon vieux temps reviendra-t-il? (2016)
Nostalgie d’un passé remanié, rappel de l’histoire, remaniement du passé également de la part de dieu « je me souviens du temps de ta jeunesse », Brassens : le temps passé, la Manne et son questionnement, le sifri et le regret de la dépendance,schopenhauer l’art d’avoir toujours raison, l’importance de faire face au passé, birkat hagomel,

Parasha Beha’aloteHa : D’autres façons de faire bien ? (2015)
Comment fêter PessaH en cas d’empêchement, demande d’une deuxième chance, Moïse admet qu’il ne sait pas, Dieu trouve des solutions, on ne renonce pas mais on s’adapte, hanouka-soukot, baba batra transition de la prophétie au temple, ménaHot la table familiale remplace les offrandes au temple,

 

 

Psaume 24

(ז) שְׂאוּ שְׁעָרִים רָאשֵׁיכֶם וְהִנָּשְׂאוּ פִּתְחֵי עוֹלָם וְיָבוֹא מֶלֶךְ הַכָּבוֹד.

(ח) מִי זֶה מֶלֶךְ הַכָּבוֹד יְהוָה עִזּוּז וְגִבּוֹר יְהוָה גִּבּוֹר מִלְחָמָה.

(ט) שְׂאוּ שְׁעָרִים רָאשֵׁיכֶם וּשְׂאוּ פִּתְחֵי עוֹלָם וְיָבֹא מֶלֶךְ הַכָּבוֹד.

(י) מִי הוּא זֶה מֶלֶךְ הַכָּבוֹד יְהוָה צְבָאוֹת הוּא מֶלֶךְ הַכָּבוֹד סֶלָה.

מ »ג ישעיהו סב י

עִבְרוּ עִבְרוּ בַּשְּׁעָרִים פַּנּוּ דֶּרֶךְ הָעָם סֹלּוּ סֹלּוּ הַמְסִלָּה סַקְּלוּ מֵאֶבֶן הָרִימוּ נֵס עַל הָעַמִּים.

 

Chavouot: Merci et RV Jeudi 28 mai 2020!

Merci pour votre présence nombreuse à notre veillée de Chavouot, merci pour votre présence, pour vos questions, pour les mets que vous avez amenés.

Merci à tous les bénévoles et les professionnels qui ont permis la réalisation de ce bel événement, qui ont contribué à organiser et à diffuser l’événement, installé les locaux, réceptionnés les gâteaux au fromage, et tout réinstallé après!

Merci à Jacques pour son intervention, aux Marx Sisters et à tous les présents qui ont mis une ambiance  délirante, et merci aux randonneurs qui ont tenu jusqu’à la fin de notre randonnée-Hévrouta.

Comme souvenir de la fête, voici les textes que nous avons étudiés:

midrachim 5779 chavouot.doc; midrachim 5779 chavouot.PDF

dernier cours avant les vacances demain au café des Psaumes, prochain grand rendez-vous: Les fêtes de Tichri! Roch hachana à Surmelin le 29 sept au soir, le 30 sept matin et soir, le 1e octobre matin. Yom Kipour à la Salle Olympe de Gouge, Mardi 8 octobre au soir et Mercredi 9 octobre toute la journée.

RV l’année prochaine, la nuit du 28 au 29 mai, Save the Date!

La Torah pour toutes et tous! Hag SaméaH!

Hag SaméaH à toutes et à tous. Bonne fête de Chavouot et bonne veillée d’étude.

Voici pour vous accompagner l’un des midrachim que nous étudierons dans notre thématique « Torah personnelle, Torah d’Israël, Torah Universelle ».

Rejoignez-nous à toute heure de la nuit, pour participer à l’une des activités suivantes (programme en fin d’email), au MJLF Surmelin.

Bamidbar Rabba

« וידבר ה’ אל משה במדבר סיני » (במדבר א, ב)

למה במדבר סיני?

מכאן שנו חכמים

בג’ דברים ניתנה התורה: באש, ובמים, ובמדבר.

באש מנין (שמות יט ,יח) והר סיני עשן כולו וגו’[

ובמים מנין שנאמר (שופטים ה, ד) גם שמים נטפו גם עבים נטפו מיםובמדבר מנין (במדבר א, א) וידבר ה’ אל משה במדבר סיני

ולמה ניתנה בג’ דברים הללו? אלא מה אלו חנם לכל באי העולם – כך דברי תורה חנם הם

שנאמר (ישעיה נה, א) הוי כל צמא לכו למים

 

« Et l’Eternel parla à Moïse dans le désert du Sinaï ». Pourquoi dans le désert du Sinaï ? De là les sages ont enseigné : « La torah a été donnée par trois choses, par le feu, par l’eau, par le désert. Le feu, d’où ? « Or, la montagne de Sinaï était toute fumante, parce que le Seigneur y était descendu au sein de la flamme; sa fumée montait comme la fumée d’une fournaise et la montagne entière tremblait violemment. » et de l’eau, d’où ? De ce qu’il est dit : « Éternel! Quand tu sortis de Séir, quand tu t’avanças de la région d’Edom, la terre frissonna, les cieux se fondirent, les nuages se fondirent en eau; » et du désert, d’où ? De ce qu’il est écrit « L’Eternel parla à Moïse dans le désert du Sinaï ». Et pourquoi a-t-elle été donnée par ces choses-là ? Parce que de même qu’elles sont accessibles à tous les habitants du monde, de même la Torah est accessible comme il est dit : « Ah! Vous tous qui avez soif, venez, voici de l’eau! Vous qui n’avez point d’argent, venez, approvisionnez-vous et mangez; gratuitement, sans rétribution, venez, fournissez-vous de vin et de lait!; »

 

19h30 – Exposé du Rabbin: Torah personnelle, Torah d’Israël, Torah Universelle

21h15 – « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur… » Toutes vos questions au Rabbin, mais attention, le Rabbin également vous posera les questions qu’elle jugera appropriées !

22h15 – Ateliers : Jacques Neuburger : Torah, liberté de l’esprit, liberté du corps, liberté politique ou chants et Hévroutot autour de la Torah

23h15 – Concert des Marx Sisters: Mir Lebn Ejbig! Am Israël Haï! Un moment dynamiques pour brûler les calories des gâteaux au fromage Ecouter les Marx sisters sur youtube.

00h30 – Randonnée-Hévrouta de Chavouot ! Mettez vos chaussures de marche, nous irons loin (spirituellement) mais pas trop (40mn de marche max)

Office du matin vers 7h ou à 10h, à Beaugrenelle ou dans d’autres synagogues.

 

Chavouot : La Torah appartient-elle uniquement aux juifs?

Chavouot, c’est ce samedi ! Rejoignez-nous à l’heure de votre choix pour étudier le sens de la Torah ( voir programme en fin de page).

La Torah appartient-elle à l’humanité? Au peuple juif ? A chacun d’entre-nous? Cette petite vidéo développe quelques thématiques, nous aurons toute la nuit pour les approfondir…

Entre chaque activité, des plats salés ou sucrés pour nous aider à rester alertes toute la nuit! (Amenez des mets salés cachers laits ou neutres et « grignotables » sans assiettes si vous le pouvez, si possible en coordination avec Myriam, notre secrétaire)

19h30 – Exposé du Rabbin: Torah personnelle, Torah d’Israël, Torah Universelle

21h15 – « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur… » Toutes vos questions au Rabbin, mais attention, le Rabbin également vous posera les questions qu’elle jugera appropriées !

22h15 – Ateliers : Jacques Neuburger : Torah, liberté de l’esprit, liberté du corps, liberté politique ou chants et Hévroutot autour de la Torah

23h15 – Concert des Marx Sisters: Mir Lebn Ejbig! Am Israël Haï! Un moment dynamiques pour brûler les calories des gâteaux au fromage Ecouter les Marx sisters sur youtube.

00h30 – Randonnée-Hévrouta de Chavouot ! Mettez vos chaussures de marche, nous irons loin (spirituellement) mais pas trop (40mn de marche)

Office du matin vers 7h ou à 10h, à Beaugrenelle ou dans d’autres synagogues.

Edith Stein et Esther – réécouter la table ronde aux bernardins

Ce dimanche, Table ronde autour de Edith Stein et Esther au Collège des Bernardins. Pour retrouver le contenu des conférences, quelques liens disponibles dans cet article.

Eléments Biographique de Edith Stein et notions abordées lors de la conférences disponibles en cliquant ici.

 

Emmanuelle Pastore

Sophie Binggeli

Floriane Chinsky

Notions juives pour comprendre Edith Stein

Qu’aurait fait Edith Stein dans un monde où le judaïsme n’aurait pas été isolé, stigmatisé, divisé ?

Quelle aurait été sa vie si elle avait évolué dans un monde qui la respectait en tant que femme ?

On ne peut pas luter toutes les luttes, on ne peut pas s’engager dans tous les combats.

La qualité de femme et la qualité de juive d’Edith Stein on fait d’elle une marginale. Elle a cependant réussi à laisser un héritage encore vibrant aujourd’hui, ainsi que l’atteste cette journée qui lui est consacrée. C’est en tant que femme et en tant que juive qu’elle ne peut accéder d’abord à l’habilitation. Exclue de la société, comment peut-elle malgré tout s’y intégrer ? Elle le fera en renversant la situation. En entrant dans les ordres elle accepte cette exclusion et en fait un point d’appui, un levier. En allant à l’extrême de l’exclusion, elle se protège de la force d’exclusion et peut rebondir. Est-ce un choix conscient de sa part? Un choix inconscient? Un « glissement » qui l’entraîne presque par gravitation jusqu’au premier pallier ou prendre appui dans un monde qui laisse peu de place à l’expression de son génie? Nous évoquerons cette hypothèse, et d’autres, dans quelques heures. Voici déjà quelques notions qui seront utiles.

NB: cet article sera remanié dans les prochaines heures, en fonction de la conférence.

Biographie, quelques éléments :

  1. Naissance: 12 octobre 1891, Breslau, jour de Kippour
  2. 1893: décès de son père
  3. 1904: commence à jeûner à Kipour
  4. Investissement dans une association d’éducation populaire et dans une association pour les droits des femmes
  5. 1911: baccalauréat (parmi les premières femmes)
  6. Première guerre mondiale: infirmière (étudie et pratique)
  7. 1916: baptême de son ami Reinach
  8. 1917: Thèse « Sur le problème de l’empathie », avec Husserl, l’une des premières femmes
  9. Refus de Husserl de la soumettre à l’habilitation
  10. 1917: « Deux choses seulement me maintiennent la curiosité en éveil : la curiosité de voir ce qui va sortir de l’Europe, et l’espoir d’apporter ma contribution en philosophie »
  11. 1917: mort de son ami Adophe Reinach
  12. 1919: engagement au « DDP », le Parti démocrate allemand, un parti de centre-gauche qui abrite des féministes ainsi que des personnalités juives
  13. 1920: échec de sa lutte pour obtenir l’habilitation, fonde une académie privée, 30 étudiants chez elle.
  14. 1921: conversion au catholicisme « la cause décisive de sa conversion au christianisme fut la manière dont son amie accomplit par la force du mystère de la Croix le sacrifice qui lui était imposé par la mort de son mari », « C’était pour moi quelque chose de tout à fait nouveau. Dans les synagogues et les temples que je connaissais, quand on s’y rendait c’était pour l’office. Ici, au beau milieu des affaires du quotidien, quelqu’un pénétrait dans une église comme pour un échange confidentiel. Cela, je n’ai jamais pu l’oublier »
  15. 1928: Leçons pour une phénoménologie de la conscience intime du temps, édité par Martin Heidegger, sans juste reconnaissance de son travail
  16. conférence en 1930sur « L’éthique des métiers féminins ». Seule femme à prendre la parole au cours du Congrès, elle parle des métiers féminins et refuse la misogynie de l’époque en affirmant qu’« aucune femme n’est seulement femme, chacune présente des traits individuels et des dispositions propres, tout comme l’homme, par l’aptitude à exercer telle ou telle profession dans un domaine artistique, scientifique ou technique »
  17. 1933: début de la rédaction de « vie d’une famille juive », qui sera interrompue par sa déportation, entrée au monastère
  18. Étude sur l’État, où elle décrit les différentes notions d’individu, de communauté, de masse et d’État. Elle s’oppose donc à l’idéologie du national socialisme allemand, ainsi qu’aux idéologies marxistes.
  19. 1936 renouvellement de ses voeux et mort de sa mère « « Quand mon tour est arrivé, de renouveler mes vœux, j’ai senti que ma mère était près de moi, j’ai expérimenté clairement qu’elle était proche de moi »G 4,34. Elle apprendra quelques jours plus tard que sa mère mourait au même moment. Ce fut pour Edith Stein une profonde consolation. »
  20. 2 aout 1942 – arrestation dans un carmel aux pays-bas 9 août 1942  – extermination à Auschwitz

 

  1. 1987 – béatification Jean-Paul II, « une fille d’Israël, qui pendant les persécutions des nazis est demeurée unie avec foi et amour au Seigneur Crucifié, Jésus Christ, telle une catholique, et à son peuple telle une Juive»
  2. 1998 – canonisation
  3. 1999 – nommée « co-patronne de l’europe »

Élément de perplexité: 

 » Enfin sa mort, qu’elle veut vivre comme un holocauste pour « son peuple », montre son attachement profond à ce lien entre christianisme et judaïsme62. Elle ne renie pas sa foi catholique, mais s’identifie au Christ, qui meurt pour ses disciples. Édith Stein fait donc de même, en partant aux camps en tant que juive. Le pape Jean-Paul II dans l’homélie de sa béatification affirmera qu’il n’y a pas de contradiction pour Édith Stein dans sa foi : « Pour Édith Stein, le baptême chrétien n’était pas une façon de rompre avec son héritage juif. Tout au contraire elle déclara : « J’avais abandonné la pratique de la religion juive dès l’âge de quatorze ans. Mon retour à Dieu me permit de me sentir à nouveau juive ». Elle a toujours été consciente du fait qu’elle était liée au Christ « non seulement par la spiritualité, mais aussi par le sang. » (…) Dans les camps d’extermination, elle mourut en fille d’Israël « pour la gloire du Très Saint Nom et, à la fois, en tant que sœur Térésa Benedicta de la Croix, c’est-à-dire, « bénie par la Croix » » (tiré de wikipedia)

Quelques notions juives:

holocauste – Ola עולה –  « montée » – « montée de désir de donner » = pardon de petites fautes ou du fait d’envisager de commettre une faute, OU offrande à l’occasion des fêtes, OU offrande de la femme qui vient d’accoucher, OU offrande du grand-prêtre le jour de Yom Kipour, OU pour retour à la vie (conversion, lépreux, ascète, celui-celle qui a eu un écoulement)

Choa – génocide juif pendant la IIe guerre mondiale – Appeler la Choa « holocauste » revient à lui donner un caractère volontaire de la part de ceux qui en auraient fait l’ « offrande » et donner un caractère sacré à ce qui est le comble de la désacralisation

Esther / hadassa 

Midrach = commentaire rabbinique pour expliquer une particularité du texte biblique, sous forme de déduction ou d’histoire

Talmud = livre essentiel du judaïsme, mise à l’écrit de la tradition orale fin du Ve siècle (pour le Talmud de Babylone), 23 exemplaires brûlés en place de grêve en 1242 (L IX)

Pourim – Képourim – Kipourim – Kipour

Midrach sur les proverbes:

אמרו חכמינו: “כל המועדים עתידים להתבטל, וימי הפורים אינם בטלים לעולם, שנאמר: ‘וימי הפורים האלה לא יעברו מתוך היהודים’ (אסתר ט’, כח). אמר רבי אליעזר: אף יום הכיפורים אינו בטל לעולם, שנאמר: ‘והייתה זאת לכם לחֻקת עולם’… (ויקרא ט”ז, לד)”. מדרש משלי.

Les sages ont dit « toutes les fêtes sont destinées à disparaitre et les jours de Pourim ne disparaitront jamais comme il est dit  » et ces jours de Pourim ne disparaitront pas de chez les juifs » (Esther 9:28) Rabbi Eliezer a dit: de même le jour de « est-ce qu’il est une chose comme Pourim » = « Yom Ha Ké Pourim » = Kipour ne sera jamais annulé comme il est dit « et ce sera une loi éternelle » Lévitique 16:34  » Pour approfondir, voir par exemple « sur Pourim et le jour de Yom hakipourim » (heb)

Yoma, « Le Jour », traité du Talmud qui traite de Yom Kipour et qui mentionne la notion de PIKOUAH NEFECH, le fait de tout faire pour protéger sa vie. פיקוח נפש

BeraHot 55b « Le rêve suit la bouche », le rêve prend le sens de la façon dont on l’interprète

Yoma 29a Esther et la promesse de l’aube texte en hébreu ici: http://kodesh.snunit.k12.il/b/l/l2503_029a.htm