Rappel: Lumières et Hanouka ce soir à 19h inscription

Ce soir, allumons ensemble la cinquième bougie, et réfléchissons ensemble à la lumière, aux lumières, à l’obscurantisme et à la raison.

Inscription jusqu’à 18h15 sur le lien suivant: https://framaforms.org/inscription-rdj-2-1607360688

Vous recevrez le lien pour la réunion zoom à 18h30, le zoom sera ouvert quelques minutes après.

Au plaisir de vous retrouver…

Munissez vous de cinq bougies, et de tout ce dont vous avez besoin à partir de la page suivante: https://rabbinchinsky.fr/2020/12/10/1-2-3-allumez-hanouka/

Rabbin Floriane Chinsky

1, 2, 3 Allumez Hanouka! Hag OURIM SaméaH

En une phrase, l’allumage officiel des bougies de Hanouka consiste dans le fait d’

  • allumer,
  • entre la tombée de la nuit et la fin de la circulation piétonne dans les rues,
  • des bougies multicolores ou pas,
  • au moins une bougie chaque soir et selon l’opinion acceptée de Hillel une bougie puis deux puis trois etc.,
  • placées près de la fenêtre ou près de la porte en face de la mézouza,
  • dans un bougeoir spécial ou pas,
  • pendant 8 jours, à partir de ce soir,
  • en prononçant les deux bénédictions traditionnelles,
  • et à passer 30 minutes joyeuses près des bougies,
  • qu’on soit un homme ou une femme.

Et ce soir, il commence exactement… Maintenant (17h30) ! (ou à 16h54 selon certains avis, ou même à 16h07 en cas d’urgence, en tout cas, à partir de maintenant, c’est bon.)

Je dis « officiel », car je sais que certain.e.s allument de différentes façons, et qu’il est important de faire ce qu’on peut, de toute façon.

Les deux bénédictions sont:

BarouH ata adonaï élohénou mélèH haolam acher kidéchanou bémitsvotav vétsivanou léhadlik ner chel Hanouka,

BarouH ata adonaï élohénou mélèH haolam chéassa nissim laavoténou bayamim hahem bazéman hazé,

On ajoute ce soir:

BarouH ata adonaï élohénou mélèH haolam cheHéyanou vékiyémanou véhiguianou lazéman hazé.

Pour alimenter les discussions autour des bougies, les chants, les jeux, voici deux éléments exclusifs de cette année, ainsi que toutes les ressources des années précédentes:

Les essentiels: télécharger la feuille de chant en français, hébreu et translittération ici. Chants de Hanouka   Chants complémentaires de Hanouka

Voir des vidéos sur les chants pour les apprendre ici. Vidéo d’accompagnement des chants de Hanouka et des chants complémentaires

Cru spécial 2020:

Paracha de la semaine et Hanouka ici:

Boker Tov spécial Hanouka:

 

Deux textes sur les origines de la fête : Hanouka, fête de la lumière universelle,  et Hanouka, fête historique et légendaire
Un petit texte de réflexion: Célébrons les miracles de demain, un article: Hanouka, Hareng, Messie et Liberté, 
Une étude pour réfléchir à notre façon de faire l’allumage: Texte pour embellir l’allumage

Des jeux pédagogiques autour des bougies, disponible sur ce lien.

Des chants de Hanouka avec les paroles en hébreu dans les sous-titres:

youtube https://www.youtube.com/watch?v=c_MUTab2IyM

youtube https://www.youtube.com/watch?v=2TDPLFut7V0

Boker Tov Hanouka – liens

Pour accéder facilement à Boker Tov, les conseils de S.. Merci à elle 😉

Pour rejoindre le boker tov, voilà comment j’ai fait, après avoir eu qq difficultés au printemps :
En bas à droite en dessous de l’actuel écran de boker tov, à côté du mot « abonné », il faut cliquer sur la cloche puis dans le petit menu déroulant qui apparaît cliquer sur le mot « toutes » et ensuite on reçoit automatiquement, le matin à 7h30, la notification du commencement de boker tov » soit sur son ordinateur soit sur le téléphone et il suffit de cliquer sur la notification que l’on vient de recevoir pour rejoindre boker tov.

Le lien pour ce matin est ici (mais vous pouvez essayer d’accéder directement par youtube)

Lien vers le mini office, translittération et hébreu ici

Playlist Hanouka mode d’emploi ici

A tout de suite!

 

 

 

 

סְבִיבוֹן – סֹב סֹב סֹב,
חֲנֻכָּה הוּא חַג טוֹב.
חֲנֻכָּה הוּא חַג טוֹב,
סְבִיבוֹן – סֹב סֹב סֹב.

סֹב נָא, סֹב כֹּה וָכֹה,
נֵס גָּדוֹל הָיָה פֹּה.
נֵס גָּדוֹל הָיָה פֹּה,
סֹב נָא, סֹב כֹּה וָכֹה.

Boker Tov Hanouka

Boker tov reprend pour 5 jours, à 7h30, sur ma chaine youtube. Nous ferons de mini offices du matin, entrecoupées de réflexions sur le thème de la lumière et de la fête de Hanouka. Jeudi et vendredi, nous évoquerons les pratiques spécifiques à la fêtes dans l’office du matin.
Demain, je vous proposerai des variations fantaisistes autour de sevivon sov sov, pour réviser, une petite vidéo un peu spéciale…

Conflits et désaccord dans la tradition juive: honorer les aspects contestataires

Rabbin Floriane Chinsky

Le judaïsme n’est pas le monde du consensus mou, du compromis minimaliste ou de la délégation de pensée.

Les pensées et les initiatives sont fortes, elles se conjuguent, elles se heurtent, de la Bible au Talmud, jusqu’à notre quotidien.

Comment le judaïsme gère-t-il le conflit et le désaccord? Nous verrons cela ensemble demain soir, rendez-vous à 18h40, début officiel à 19h précises.

Vous pouvez avoir en tête des situations de conflit, des situations de répression du conflit, des conflits gérés dans le respect ou pas, des récits juifs ou non sur ces questions. Nous pouvez y repenser dés maintenant.

Voici le lien pour vous inscrire au cours par zoom ce lundi 30 décembre à 19h (accueil dans le zoom de 18h40 à 19h, pas de garantie d’entrer pour les retardataires). Inscriptions jusqu’à demain 16h, vous recevrez le lien pour la conférence demain à 17h.

Au plaisir d’étudier avec vous!

Sefer haHinouH, commandement 341
A la racine du commandement, que la personne sache comprendre dans son cœur que tout ce qui lui arrivera en bien comme en mal, la raison pour laquelle cela lui arrive c’est l’Eternel, il est béni, et de la main d’un homme vers son prochain il n’arrive rien sans la volonté de l’Eternel, il est béni. Puisqu’il en est ainsi, quand une personne lui causera de la peine ou de la souffrance, il saura en son âme que ce sont ses fautes qui ont conduit l’Eternel béni à en faire le décret, et il ne viendra pas à sa pensée de se venger de lui car il n’est pas la cause de son mal, mais la faute en est la raison.
משרשי המצוה, שידע האדם ויתן אל לבו כי כל אשר יקרהו מטוב ועד רע, הוא סיבה שתבוא עליו מאת ה’ ברוך הוא, ומיד האדם מיד איש אל אחיו לא יהיה דבר בלתי רצון ה’ ברוך הוא. ע »כ כשיצערהו או יכאיבהו אדם ידע בנפשו כי עוונותיו גרמו וה’ יתברך גזר עליו בכך, ולא ישית מחשבותיו לנקום ממנו כי הוא אינו סיבת רעתו, כי העוון הוא המסבב.

sur inscription ici: https://framaforms.org/inscription-redevenir-juif-1591048937.

 

Vivre, apprendre et transmettre le judaïsme : les histoires et les chants

Rabbin Floriane Chinsky

Pourquoi les histoires et les chants sont-ils tellement importants dans la tradition juive ? Pourquoi est-ce essentiel pour les enfants comme pour les adultes? Ce lundi à 19h, nous travaillerons ces questions dans la fameuse approche interactive de nos cours « zoom ».

En préparation pour le cours, essayez si possible de réviser l’une de vos histoires préférées, une histoire de la Torah ou du Talmud, une anecdote vécue ou une blague. Nous les utiliserons pendant le cours. Notre rencontre traitera d’aspects complémentaires de ceux évoqués dans la vidéo suivante, qui est dés à présent à votre disposition…

Le judaïsme basique, ce n’est pas très compliqué. Une bougie, une chanson, une respiration, et c’est déjà beaucoup.

Pour écouter et réécouter, voici une petite vidéo, pour mieux comprendre, approfondir et trouver les moyens de se lancer, ainsi qu’un lien pour vous inscrire au cours par zoom ce lundi 16 novembre à 19h (accueil dans le zoom de 18h40 à 19h, pas de garantie d’entrer en retard)

sur inscription ici: https://framaforms.org/inscription-redevenir-juif-1591048937.

 

Cours adultes 5781

Rabbin Floriane Chinsky

Le judaïsme basique, ce n’est pas très compliqué. Une bougie, une chanson, une respiration, et c’est déjà beaucoup.

Pour écouter et réécouter, voici une petite vidéo, pour mieux comprendre, approfondir et trouver les moyens de se lancer, ainsi qu’un lien pour vous inscrire au cours par zoom ce lundi 2 novembre à 19h (accueil dans le zoom de 18h40 à 19h) sur inscription ici: https://framaforms.org/inscription-redevenir-juif-1591048937 (le lien buguait, il fonctionne désormais)

Les cours pour adultes cette année se dérouleront partiellement par zoom et partiellement en présentiel, lorsque ce sera possible.

Les cours par zoom se font par inscription à chaque cours par un formulaire mis en ligne sur le site, il est donc vivement conseillé de s’abonner au site. Ils sont soutenus par des vidéos postées soit sur le youtube de judaisme en mouvement, soit sur ma chaine, vous êtes également invités à vous abonner à ces chaines.

Au programme:

Cycle « Transmettre le judaïsme » :

  1. Vivre le judaïsme, gestes juifs du quotidien pour s’adresser à nos tout-petits et notre enfant intérieur (2/11/20)
  2. Raconter le judaïsme : parler à nos enfants et accompagner nos peurs (16/11/20)
  3. Questionner avec notre tradition : accueillir nos pré-ados et notre instinct contestataire (30/11/20)

Cycle  » Comprendre et vivre les fêtes »:

  1. Kipour, Roch hachana : Préparons-nous une belle année (14/09/20)
  2. SimHat Torah : La joie et ses embûches (5/10/20)
  3. Hanouka : Judaïsme, croyance, doute, science et libéralisme (14/12/20)
  4. Pourim, tallit et téfilines : une éthique du déguisement (1/02/21)
  5. PessaH, mézouza : une éthique de l’engagement (5/04/21)
  6. Chavouot : un éthique de la gratitude (3/05/21)

Cycle Penser le judaïsme :

  1. Célébrer les transitions : le cycle de la vie juive de 0 à 125 ans (18/01/21)
  2. Histoire juive : une éthique de la flexibilité (5/04/21)
  3. Histoire juive : une éthique de l’alliance (31/05/21)
  4. Moi et toi : une éthique du rapport à l’autre (14/06/21)

Talmudons ensemble (au café des Psaumes ou) en zoom : Le Talmud BeraHot et notre rapport à l’autre

Un mercredi par mois, de 12h30 à 14h, une présentation et une Hévrouta, autour d’un texte du Talmud qui nous guide vers un questionnement permanent et une recherche de sens

(14/10/20 ; 18/11/20 ; 16/12/20 ; 20/01/21 ; 17/03/21 ; 14/04/21 ; 16/06/21)

Office du matin : 15 jours avant les fêtes, un mini office quotidien pour se préparer https://www.youtube.com/c/FlorianeChinsky

Régulièrement, à 7h30, sur la chaine youtube du Rabbin Chinsky, 20 minutes libres autour de l’office du matin et l’actualité des fêtes :

  • 15 jours de préparation à Kipour (à partir du 14/09/20)
  • 15 jours pour préparer et vivre Hanouka (à partir du 7/12/20)
  • 7 jours autour de Pourim (à partir du 22/02/21)
  • 15 jours pour préparer le seder de PessaH (à partir du 15/03/21)
  • 7 jours pour préparer Chavouot (à partir du 10/05/21)

 

 

Vivre, apprendre et transmettre le judaïsme : les basiques

Rabbin Floriane Chinsky

Comment faire pour comprendre et se lancer dans le B A BA des pratiques juives? Comment faire pour transmettre à ses jeunes enfants, quand on ne sait pas? Pourquoi est-ce important? Ces thématiques vont nous occuper pour les trois prochains cours zoom de (re)devenir juif.

Le judaïsme basique, ce n’est pas très compliqué. Une bougie, une chanson, une respiration, et c’est déjà beaucoup.

Pour écouter et réécouter, voici une petite vidéo, pour mieux comprendre, approfondir et trouver les moyens de se lancer, ainsi qu’un lien pour vous inscrire au cours par zoom ce lundi 2 novembre à 19h (accueil dans le zoom de 18h40 à 19h) sur inscription ici: https://framaforms.org/inscription-redevenir-juif-1591048937 (le lien buguait, il fonctionne désormais)

 

 

L’appel: Hanouka – Hareng, Messie et liberté!

Dernier article paru dans le magazine l’Appel, d’actualité en cette période de préparatifs pour la fête! Le cours sur Hanouka de ce dimanche 11h05 à Ganénou est maintenu, il sera suivi d’un allumage des bougies avec les enfants du Talmud Torah. Apportez vos Hanoukiot!

HANOUKA, Rallumer la flamme perpétuelle, Hareng, messies et liberté !

L’humble miracle de l’huile magique

A Hanouka, nous allumons de jolies bougies pendant huit jours, en chantant des chansons, en mangeant des beignets, et nous racontons l’histoire merveilleuse d’une lampe à huile dont la lumière a brillé miraculeusement huit fois plus longtemps que prévu.

La fête des lumières juives coïncide avec la période de Noël et partage avec elle la mise en place de sources lumineuses au plein cœur de l’hiver, ainsi que la thématique de l’espoir.

Le miracle-miraculeux est au cœur des deux fêtes, de façons très différentes. Alors que le christianisme célèbre la naissance merveilleuse d’un Dieu Sauveur, la tradition juive s’émerveille de la survivance d’une petite flamme.

Une blague juive mentionne que, voulant récompenser ses soldats les plus vaillants, Napoléon leur proposa de réaliser l’un de leurs vœux. Le russe demanda un fief, le français demanda de devenir Général, le juif demanda… un hareng ! « Pourquoi un hareng, tu laisses passer ta chance ! », s’écrièrent ses compagnons. « Moi, au moins, j’ai une petite chance que mon vœu se réalise », répondit le soldat juif.

Quel scepticisme ! Le judaïsme est-il donc dépourvu d’ambition, se contentant d’« huile magique » de Hanouka – ou de harengs ?

Un messie-résistant

La petite flamme dont il est question a son importance, puisqu’il s’agit de celle de la Ménorah, symbole du fonctionnement d’un Temple à peine reconquis. Le premier miracle de Hanouka, c’est justement cette reconquête, un miracle humain, celui de la résistance à l’oppression, de la défense des Libertés. Le livre des Maccabées, qui appartient au corpus biblique chrétien, décrit les décrets d’Antiochus : la désacralisation du Temple et l’interdiction d’y porter des offrandes, l’obligation de transgresser le Chabat, les fêtes et les règles d’alimentation cacher, l’interdiction de la circoncision et de l’étude de la Torah.  La victoire de guérilla de Juda Maccabée en -164 a permis d’inaugurer le Deuxième Temple – telle est la raison du nom de la fête, Hanouka signifie « inauguration » – et de mettre fin à ces décrets.

Juda est donc un héros-sauveur, une figure politique de liberté défendant son peuple, comme les rois oints de l’Israël antique. Le mot « messie » en français vient de l’hébreu « machiaH » qui signifie « onction », et renvoie à l’acte accompli par les Prophètes à l’égard des Rois pour les introniser.

Le « messie juif » est en ce sens une figure plutôt concrète, matérielle, politique et militaire, l’image héroïque de Juda s’inscrit bien dans cette veine. Le « messie chrétien » est différent, peut-être plus transcendant, plus poétique ou plus spirituel, il inspirera certains renouveaux messianiques juifs au cours de l’Histoire, jusqu’au messianisme Loubavitch contemporain. Au premier siècle, le miracle de la fiole d’huile raconté par le MasseHet Taanit ajoute une touche symbolique, chaleureuse et pacifique au miracle dramatique de la victoire armée.

De quoi serons-nous partisans ?

La question qui se cache derrière cette « concurrence des miracles » est celle de nos valeurs. Que considérons-nous comme un miracle ? Une flamme qui ne vacille pas ou la résistance aux oppressions ? Les deux peut-être ? L’huile de la ménorah ne s’est pas tarie. Le buisson ardent de Moïse brûlait sans se consumer. Les bougies fixées dans nos Hanoukiot domestiques ne s’éteignent jamais vraiment, renaissant plus nombreuses chaque soir, ressuscitant d’année en année. Les générations s’écoulent, mais l’étude juive ne s’épuise jamais. « Si [un ami] tombe, un ami sort de l’ombre à [s]a place » (Chant des Partisans), « Ne dis pas que tu marches sur ton dernier chemin, même lorsque les nuages noirs cachent le soleil, car l’heure que nous attendons viendra, et le rythme de nos pas dit  » Nous sommes là ! » » (Chant des Partisans Juifs). L’allumage des bougies de Hanouka au cœur de l’hiver nous dit : « Allume toi-même la lumière que tu veux voir surgir » et le récit de l’histoire de la fête nous dit : « Lève-toi pour protéger ta liberté ! ». Le temps passé à déguster les beignets traditionnels (ou des harengs), éclairés par ces petites flammes, nous encourage à réfléchir au sens ce ces mots pour nous aujourd’hui, en pensée, et en actes.

Floriane CHINSKY, Docteure en Sociologie du Droit, Rabbin du Judaïsme En Mouvement

 

Paracha BéahalotéHa : Que la lumière soit!

Ce qui est bon doit être facile. Ce principe de psychologie et d’organisation (nudging) de base se transpose à la vision juive de l’enseignement. L’enseignement ne se fait pas dans l’effort, mais dans l’exemple et le naturel. La flamme qu’allumait Aaron devait avoir le temps de « s’élever » par elle-même. Lorsque tout est prêt, les événements attendus se produisent naturellement. Au contraire, lorsque tout empêche un événement, il ne saurait se produire. Sans bougie, sans mèche, avec une mèche mouillée, avec des mouvements brusques, la flamme de l’enseignement et la flamme de l’amour de la Torah ne sauraient s’allumer.

Ce chabbat, nous concluons un cycle d’étude, bravo à tous les étudiants qui ont « aplani le terrain », « ouvert les portes » et qui ont évité tous les obstacles, pour créer encore un nouveau maillon de la chaîne dans la transmission du judaïsme.

Liens et sources :
Paracha Beha’aloteHa : Le bon vieux temps reviendra-t-il? (2016)
Nostalgie d’un passé remanié, rappel de l’histoire, remaniement du passé également de la part de dieu « je me souviens du temps de ta jeunesse », Brassens : le temps passé, la Manne et son questionnement, le sifri et le regret de la dépendance,schopenhauer l’art d’avoir toujours raison, l’importance de faire face au passé, birkat hagomel,

Parasha Beha’aloteHa : D’autres façons de faire bien ? (2015)
Comment fêter PessaH en cas d’empêchement, demande d’une deuxième chance, Moïse admet qu’il ne sait pas, Dieu trouve des solutions, on ne renonce pas mais on s’adapte, hanouka-soukot, baba batra transition de la prophétie au temple, ménaHot la table familiale remplace les offrandes au temple,

 

 

Psaume 24

(ז) שְׂאוּ שְׁעָרִים רָאשֵׁיכֶם וְהִנָּשְׂאוּ פִּתְחֵי עוֹלָם וְיָבוֹא מֶלֶךְ הַכָּבוֹד.

(ח) מִי זֶה מֶלֶךְ הַכָּבוֹד יְהוָה עִזּוּז וְגִבּוֹר יְהוָה גִּבּוֹר מִלְחָמָה.

(ט) שְׂאוּ שְׁעָרִים רָאשֵׁיכֶם וּשְׂאוּ פִּתְחֵי עוֹלָם וְיָבֹא מֶלֶךְ הַכָּבוֹד.

(י) מִי הוּא זֶה מֶלֶךְ הַכָּבוֹד יְהוָה צְבָאוֹת הוּא מֶלֶךְ הַכָּבוֹד סֶלָה.

מ »ג ישעיהו סב י

עִבְרוּ עִבְרוּ בַּשְּׁעָרִים פַּנּוּ דֶּרֶךְ הָעָם סֹלּוּ סֹלּוּ הַמְסִלָּה סַקְּלוּ מֵאֶבֶן הָרִימוּ נֵס עַל הָעַמִּים.