connaissances

carnet / essais / transmettre / présenter entre nous / présenter à la syna  le sam matin / mener des projets

Diriger un mini office du lundi soir – date et appréciation du rabbin – transmission à une personne:

Utiliser hebcal – 16/05/1022

Quelles sont les deux personnes à qui vous avez transmis cette compétence et la date de transmission ?

que lit-on le matin de kipour?
Que lira-t-on le samedi 3 septembre prochain? En diaspora? En israel?
Quand tombe simHat torah en 2022?
quelle est la deuxième montée de la deuxième année de la paracha leH leHa ?
Quelle est votre paracha de naissance? (date converter)

Quels sont les indices qui me diront que je suis pret.e – 30/05/2022

Accueillir le chabat à la maison

Comment savez-vous que vous êtes prêt.es à passer le cap?

le fait de se sentir à l’aise dans la synagogue et dans les lieux des offices comme à Kipour, se sentir de plus en plus à l’aise, déclic intérieur on sent qu’on est à sa place, se sentir légitime, il y a des stades, quand ce sera insupportable de ne pouvoir rien faire à l’office, oser transmettre et raconter une histoire, pratique de l’hébreu des offices qui donne de la légitimité, que ça prenne du sens, voir de nouvelles façettes et explications, etre seulement à 20 pour cent perdu dans les offices, parcours intérieur avant l’entrée à la syna, se sentir à l’aise dans les chants et les bénédictions effectués au quotidien de façon naturelle, pas automatisée mais normalisé, se sentir à l’aise à la syna et oser aider, faire des actes et créer les outils de son autonomie pour l’apprentissage futur, trouver son nom et sentir qu’on y adhere, se sentir à l’aise dans les textes et les parties des offices, avoir une vue d’ensemble sur ce qu’il y a a savoir, sentir qu’on contribue à la communauté, avoir la conviction et l’assurance que c’est une volonté pour le reste demais normalisé, se sentir à l’aise à la syna et oser aider, faire des actes et créer les outils de son autonomie pour l’apprentissage futur, trouver son nom et sentir qu’on y adhere, se sentir à l’aise dans les textes et les parties des offices, avoir une vue d’ensemble sur ce qu’il y a a savoir, sentir qu’on contribue à la communauté, avoir la conviction
ma vie, avoir pris le temps d’une transformation intérieure, me laisser aller dans la vie juive, être dans la joie de la conscience d’être et de faire, que l’obligation de faire soit devenue une joie, la pratique au quotidien cacherout chabbat étude, surmonter l’obstacle géographique venir régulièrement, acquérir les connaissances qui permettent de se sentir légitime dans la communauté juive, hébreu,