Réflexion – Humanité, animalité, PessaH, Chavouot

Voici l’article que je viens d’écrire pour le magazine « L’Appel ».

Vos remarques et vos idées m’intéressent, partagez-les!

Le sacré est de nos jours communément exprimé par le mot « spiritualité ». L’esprit est évanescent et s’élève. Le corps jeune et fin, retouché, des publicités, n’est plus un corps mais un avatar.
Il existe une autre façon de concevoir le sacré. On peut le concevoir comme l’ancrage, la profondeur, la matière, le lien avec la vie dans ce qu’elle a de plus concret, nos corps, leurs limites et leur souffrance, leur imperfection, leur mortalité. La première vision défie la pesanteur, la deuxième l’assume et l’investit. La première voudrait que l’humain ne soit que pensée et nous place au-dessus de l’animalité, la deuxième nous associe au naturel et au sauvage.

Nos corps sont-ils à l’image d’un dieu abstrait ou à l’image d’animaux faits de matière ? Reprenons le récit biblique : D’une part, les humains sont créés « à la ressemblance » (Gen.1 :26) du Créateur invisible. Donc, peut-être, abstraits.
Mais d’autre part, les premiers alter-egos de l’humain premier sont faits de matière. Lorsque l’Eternel comprend qu’il lui faut des compagnons, il décide de les façonner avec de la terre (Gen.2 :18, le terme employé est עֵזֶר, ézer, un aide), il crée les animaux et les lui présente (Gen. 2 :19).
C’est uniquement après l’échec de cette stratégie que le Créateur divise l’humain initial en ses deux parties, qui se tiendront réciproquement compagnie (Gen. 2 :21). Cette histoire invite à reconnaitre la nature animale de l’humanité, ainsi, peut-être, que son désir d’y échapper en n’acceptant de compagnon autre qu’issu de lui-même.

Le corps humain est-il alors plus « spirituel » que le corps animal ? L’un est élevé, l’autre vil ? Cela ne semble pas être le cas puisque de nombreuses associations et comparaisons existent. La vision d’Ezéchiel présente des créatures célestes à quatre côtés, des créatures cubiques, ayant face d’humain, de lion, de taureau et d’aigle (Ez. 1 :8). Près de huit siècles plus tard, dans la Michna, Rabi Yéhouda ben Téma nous compare aux animaux en demandant « sois fort.e comme le tigre, et léger comme l’aigle, et rapide comme la gazelle, et courageux comme le lion, pour faire la volonté de ton père qui es aux cieux. » (Avot 5 :20). L’incitation sera encore d’actualité pour Rabbi Yossef Karo, au XVIe siècle, et il introduira ainsi le plus célèbre recueil de loi du judaïsme : « Il saisira son courage comme le lion pour se lever le matin pour le service de son Créateur… » (ChouHan ArouH O »H 1 :1). Ces exemples valorisent la nature et trouvent des qualités au sauvage.

L’association entre le sauvage et le cultivé se retrouve à cette période l’année qui nous mène la liberté de la fête de PessaH à la responsabilité de Chavouot. Le temps de la sortie d’Egypte est en efffet le temps de la nature. Le livre biblique associé, lu spécialement à la fête de PessaH, fête de la libération, est le cantique des cantiques, « Mon bien-aimé est pour moi un bouquet de myrrhe, qui repose sur mon sein. Mon bien-aimé est pour moi une grappe de troène dans les vignes d’En-Ghedi. Que tu es belle, mon amie, que tu es belle! Tes yeux sont ceux d’une colombe. Que tues beau, mon bien-aimé, et combien aimable! Notre couche est un lit de verdure. Les solives de nos maisons sont de cèdre, nos lambris sont de cyprès. ».
Une errance libre y permet de renouer avec les rythmes oubliés dans l’oppression. Le ressourcement dans la nature, la reconnexion à soi-même après l’esclavage, apparait comme une nécessité.

Quarante-neuf jours après, le judaïsme célèbre la fête de Chavouot qui signifie à la fois promesses et semaines. Promesse, parce que le temps de la responsabilité est venu, les hébreux reçoivent l’enseignement, la Torah, un cadre d’étude et de comportement qui les engage. Semaines, parce que cet engagement suit nécessairement le respect du cycle naturel, le temps des sept jours correspondant aux phases de la lune.

Ainsi, la « loi » juive ne s’oppose pas à l’ « amour » chrétien. Le cadre de l’engagement juif prend en compte la réalité naturelle dans sa puissance sauvage dans un dialogue et une co-action nécessaires.

Prochain Atelier Humaniste: 12 juin – Embrasser le sacré de chaque instant

Dimanche 15 mai 17h -Penser librement- Atelier Impulsion Humaniste

Notre pensée est le centre de notre liberté. Mais est-elle manipulée? Comment déjouer ses biais et augmenter nos possibles. Notre sixième rencontre Impulsion Humaniste sera consacrée à un examen de la relation au corps. Elle aura lieu ce dimanche 15 mai à 17h. Rejoignez-nous de chez-vous où de tout lieu de votre choix, par zoom.

Rejoignez l’atelier en vous inscrivant (le lien du zoom est communiqué aux personnes inscrites par helloasso), et partagez vos idées et commentaires sous cet article, sur instagram, youtube ou tiktok.

Notre thème: Nous et notre liberté de penser

Au programme : des temps de lecture, de réflexion, des temps de partages, associant sérieux et humour.

Format: une heure trente, par zoom, de 17h à 18h30. Nous commencerons et finirons à l’heure précise car le cadre est construit pour que tous les éléments complémentaires s’articulent harmonieusement.

Inscription : PAF 15€ à verser pour le compte HelloAsso de l’association CEM ,  en cas de difficulté financière, ou si vous désirez partager davantage, choisissez le montant libre.

Et plus encore: Envoyez-moi vos questions, vos réflexions, des textes que vous désirez partager sur une adresse email dédiée à ce projet: cocreactivement@gmail.com.

Nos prochains rendez-vous:

15 mai – libérer notre pensée; 12 juin – Embrasser le sacré de chaque instant

Ressourcements – 20-25 août – attention places limitées

Bonnes fêtes de Pâques à vous! Même quelques instants avant la fête, je tiens à partager avec vous une opportunité avec un nombre de places limité. J’aurai le plaisir d’intervenir aux côtés de quatre personnalités passionnantes, dans un travail en groupe limité. Cinq jours dans un cadre idyllique, je tenais à vous le proposer.
A très bientôt, ici ou ailleurs, bons passages en ce temps de pass-over!

Dimanche 10 avril 17h -Nos corps- Atelier Impulsion Humaniste

Nos corps portent notre vie, et bien plus. La façon dont nous respirons, dont nous nous déplaçons, dont nous mangeons parle de nous, illustre ce que nous sommes. Notre cinquième rencontre Impulsion Humaniste sera consacrée à un examen de la relation au corps. Elle aura lieu ce dimanche 10 avril à 17h. Rejoignez-nous de chez-vous où de tout lieu de votre choix, par zoom.

Rejoignez l’atelier en vous inscrivant (le lien du zoom est communiqué aux personnes inscrites par helloasso), et partagez vos idées et commentaires sous cet article, sur instagram, youtube ou tiktok.

Notre thème: Nous et notre corps

Au programme : des temps de lecture, de réflexion, des temps de partages, associant sérieux et humour.

Format: une heure trente, par zoom, de 17h à 18h30. Nous commencerons et finirons à l’heure précise car le cadre est construit pour que tous les éléments complémentaires s’articulent harmonieusement.

Inscription : PAF 15€ à verser pour le compte HelloAsso de l’association CEM ,  en cas de difficulté financière, ou si vous désirez partager davantage, choisissez le montant libre.

Et plus encore: Envoyez-moi vos questions, vos réflexions, des textes que vous désirez partager sur une adresse email dédiée à ce projet: cocreactivement@gmail.com.

Nos prochains rendez-vous: 10 avril – ré-investir nos corps; 15 mai – libérer notre pensée; 12 juin – Embrasser le sacré de chaque instant

Aujourd’hui: Atelier Zoom 17h (humanisme), Limoud 12h40 (Le judéo-chrétien est-il réactionnaire?)

Un dimanche riche et chargé.

Pour la conférence de Limoud, c’est sur place, si vous y êtes, rejoignez-moi au Labo 1, 1e étage à 12h40.

Le zoom Atelier Impulsion Humaniste aura lieu par zoom à 17h, vous pouvez le suivre de chez vous ou même en promenade si vous êtes dehors, la formule est une formule de partage dans la liberté.

Rejoignez l’atelier en vous inscrivant (le lien du zoom est communiqué aux personnes inscrites par helloasso), et partagez vos idées et commentaires sous cet article, sur instagram, youtube ou tiktok.

Quels sont nos points d’appui? Soyons conscient.es, parlons-en!

Notre thème: Fédérer nos féminismes (hommes bienvenus)

Au programme : des temps de lecture, de réflexion, des temps de partages, associant sérieux et humour.

Format: une heure trente, par zoom, de 17h à 18h30. Nous commencerons et finirons à l’heure précise car le cadre est construit pour que tous les éléments complémentaires s’articulent harmonieusement.

Inscription : PAF 15€ à verser pour le compte HelloAsso de l’association CEM ,  en cas de difficulté financière, ou si vous désirez partager davantage, choisissez le montant libre.

Et plus encore: Envoyez-moi vos questions, vos réflexions, des textes que vous désirez partager sur une adresse email dédiée à ce projet: cocreactivement@gmail.com.

Nos prochains rendez-vous: 13 mars – fédérer nos féminismes 10 avril – ré-investir nos corps; 15 mai – libérer notre pensée; 12 juin – Embrasser le sacré de chaque instant

 

Ce dimanche 17h -Nos féminismes- Atelier Impulsion Humaniste

Célébrons le 8 mars ensemble ce dimanche. Parlons de nos féminismes dans toutes leurs nuances, en tant que femmes, en tant qu’hommes, ensemble. Notre quatrième rencontre Impulsion Humaniste aura lieu ce dimanche 13 mars à 17h. De toute façon, il pleut, mais si vous êtes dehors, vous pouvez aussi participer ;-).

Nous partagerons nos idées, nos réflexions, ainsi qu’un texte propre à nous inspirer.

Sommes-nous plutôt Virginie Despentes ou Simone Veil, Olympe de Gouges ou Starhawk?

Rejoignez l’atelier en vous inscrivant (le lien du zoom est communiqué aux personnes inscrites par helloasso), et partagez vos idées et commentaires sous cet article, sur instagram, youtube ou tiktok.

Quels sont nos points d’appui? Soyons conscient.es, parlons-en!

Notre thème: Fédérer nos féminismes

Au programme : des temps de lecture, de réflexion, des temps de partages, associant sérieux et humour.

Format: une heure trente, par zoom, de 17h à 18h30. Nous commencerons et finirons à l’heure précise car le cadre est construit pour que tous les éléments complémentaires s’articulent harmonieusement.

Inscription : PAF 15€ à verser pour le compte HelloAsso de l’association CEM ,  en cas de difficulté financière, ou si vous désirez partager davantage, choisissez le montant libre.

Et plus encore: Envoyez-moi vos questions, vos réflexions, des textes que vous désirez partager sur une adresse email dédiée à ce projet: cocreactivement@gmail.com.

Nos prochains rendez-vous: 13 mars – fédérer nos féminismes 10 avril – ré-investir nos corps; 15 mai – libérer notre pensée; 12 juin – Embrasser le sacré de chaque instant

 

Paracha Pékoudé : Petit conseil de bluff du créateur à l’usage des filles

Bonne étude! Chabat Chalom שבת שלום

Ce dimanche 17h -Nos piliers- Atelier Impulsion Humaniste

Quels sont nos points d’appui? Les temps, les personnes, les actes, qui nous donnent de la stabilité?  Notre troisième rencontre Impulsion Humaniste aura lieu ce dimanche 13 février à 17h.

Nous partagerons nos idées, nos réflexions, ainsi qu’un texte propre à nous inspirer.

J’aurais pu puiser dans la structuration du temps de Eric Berne, ou dans les besoins fondamentaux de Virginia Henderson (ou de Maslow), ces approches importantes ne seront pas au centre, je nous ai trouvé un texte simple et j’ai hâte de savoir ce que vous m’en direz.

Rejoignez l’atelier en vous inscrivant (le lien du zoom est communiqué aux personnes inscrites par helloasso), et partagez vos idées et commentaires sous cet article, sur instagram, youtube ou tiktok.

Quels sont nos points d’appui? Soyons conscient.es, parlons-en!

Notre thème: Renforcer nos piliers

Au programme : des temps de lecture, de réflexion, des temps de partages, associant sérieux et humour.

Format: une heure trente, par zoom, de 17h à 18h30. Nous commencerons et finirons à l’heure précise car le cadre est construit pour que tous les éléments complémentaires s’articulent harmonieusement.

Inscription : PAF 15€ à verser pour le compte HelloAsso de l’association CEM ,  en cas de difficulté financière, ou si vous désirez partager davantage, choisissez le montant libre.

Et plus encore: Envoyez-moi vos questions, vos réflexions, des textes que vous désirez partager sur une adresse email dédiée à ce projet: cocreactivement@gmail.com.

Nos prochains rendez-vous: 13 février – dynamiser nos appuis; 13 mars – fédérer nos actions humanistes; 10 avril – ré-investir nos corps; 15 mai – libérer notre pensée; 12 juin – Embrasser le sacré de chaque instant

Parfois, il faut faire venir de loin ce qui nourrit nos besoins élémentaires 😉

Quels sont nos piliers? Nos points d’appui fondamentaux? Re-explorons ce qui nous renforce – Atelier Impulsion Humaniste

Notre troisième rencontre Impulsion Humaniste aura lieu dans 10 jours, dimanche 13 février à 17h.

Une heure trente de rencontre, de confrontation à l’autre et de partage, pour muscler nos capacités de remise en question sur une base régulière. NB: cet atelier n’est pas centré sur le judaïsme, mais sur le partage des différences. Venez nombreux, venez dans vos spécificités et vos différences!

Après beaucoup de recherche, j’ai trouvé un texte à partager, si vous avez des textes concernant nos appuis, n’hésitez pas à me les communiquer.

Notre thème: Renforcer nos piliers

Au programme : des temps de lecture, de réflexion, des temps de partages, associant sérieux et humour.

Format: une heure trente, par zoom, de 17h à 18h30. Nous commencerons et finirons à l’heure précise car le cadre est construit pour que tous les éléments complémentaires s’articulent harmonieusement.

Inscription : PAF 15€ à verser pour le compte HelloAsso de l’association CEM ,  en cas de difficulté financière, ou si vous désirez partager davantage, choisissez le montant libre.

Et plus encore: Envoyez-moi vos questions, vos réflexions, des textes que vous désirez partager sur une adresse email dédiée à ce projet: cocreactivement@gmail.com.

Nos prochains rendez-vous: 13 février – dynamiser nos appuis; 13 mars – fédérer nos actions humanistes; 10 avril – ré-investir nos corps; 15 mai – libérer notre pensée; 12 juin – Embrasser le sacré de chaque instant

La genèse du projet : https://rabbinchinsky.fr/2021/10/24/atelier-impulsion-humaniste/

Sources pour la journée d’études féminines

Voici quelques sources pour l’étude qui commence dans 12 minutes 😉 – attention, l’usage de ces sources engage la personne qui les utilise, les présuposés des lecteur.ices est de leur entière responsabilité.

Nous sommes perçues différemment, et vouées à la maternité

Gen 17 :15 (leH léHa) 15 Dieu dit à Abraham: « Saraï, ton épouse, tu ne l’appelleras plus Saraï, mais bien Sara. 16 Je la bénirai, en te donnant, par elle aussi, un fils; je la bénirai, en ce qu’elle produira des nations et que des chefs de peuples naîtront d’elle. » 17 Abraham tomba sur sa face et sourit; et il dit en son coeur « Quoi! un centenaire engendrerait encore! et à quatre-vingt-dix ans, Sara deviendrait mère! » 18 Abraham dit au Seigneur: « Puisse Ismaël, à tes yeux, mériter de vivre! » 19 Le Seigneur répondit: « Certes, Sara, ton épouse, te donnera un fils, et tu le nommeras Isaac. Je maintiendrai mon pacte avec lui, comme pacte perpétuel à l’égard de sa descendance.

 וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים אֶל אַבְרָהָם שָׂרַי אִשְׁתְּךָ לֹא תִקְרָא אֶת שְׁמָהּ שָׂרָי כִּי שָׂרָה שְׁמָהּ. טז וּבֵרַכְתִּי אֹתָהּ וְגַם נָתַתִּי מִמֶּנָּה לְךָ בֵּן וּבֵרַכְתִּיהָ וְהָיְתָה לְגוֹיִם מַלְכֵי עַמִּים מִמֶּנָּה יִהְיוּ. יז וַיִּפֹּל אַבְרָהָם עַל פָּנָיו וַיִּצְחָק וַיֹּאמֶר בְּלִבּוֹ הַלְּבֶן מֵאָה שָׁנָה יִוָּלֵד וְאִם שָׂרָה הֲבַת תִּשְׁעִים שָׁנָה תֵּלֵד. יח וַיֹּאמֶר אַבְרָהָם אֶל הָאֱלֹהִים לוּ יִשְׁמָעֵאל יִחְיֶה לְפָנֶיךָ. יט וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים אֲבָל שָׂרָה אִשְׁתְּךָ יֹלֶדֶת לְךָ בֵּן וְקָרָאתָ אֶת שְׁמוֹ יִצְחָק וַהֲקִמֹתִי אֶת בְּרִיתִי אִתּוֹ לִבְרִית עוֹלָם לְזַרְעוֹ אַחֲרָיו.

Avraham tomba sur sa face, il sourit Comme le rend le Targoum Onqelos : « il s’est réjoui », tandis qu’à propos de Sara, le Targoum indique : « elle s’est moquée ». D’où l’on apprend qu’Avraham a eu foi et s’est réjoui, tandis que Sara n’a pas eu foi et a raillé. Voilà pourquoi le Saint béni soit-Il s’est irrité contre Sara (infra 18, 13), mais pas contre Avraham.

Gen 18 :9 (vayéra)  9 Ils lui dirent: « Où est Sara, ta femme? » Il répondit: « Elle est dans la tente. » 10 L’un d’eux reprit: « Certes, je reviendrai à toi à pareille époque et voici, un fils sera né à Sara, ton épouse. » Or, Sara l’entendait à l’entrée de la tente qui se trouvait derrière lui. 11 Abraham et Sara étaient vieux, avancés dans la vie; le tribut périodique des femmes avait cessé pour Sara. 12 Sara rit en elle-même disant: « Flétrie par l’âge, ce bonheur me serait réservé! Et mon époux est un vieillard! » 13 Le Seigneur dit à Abraham: « Pourquoi Sara a-t-elle ri, disant: ’Eh quoi! en vérité, j’enfanterais, âgée que je suis!’ 14 Est-il rien d’impossible au Seigneur? Au temps fixé, à pareille époque, je te visiterai et Sara sera mère ». 15 Sara protesta, en disant: « Je n’ai point ri »; car elle avait peur. II répondit « Non pas, tu as ri. »

 וַיֹּאמְרוּ אֵלָיו אַיֵּה שָׂרָה אִשְׁתֶּךָ וַיֹּאמֶר הִנֵּה בָאֹהֶל. י וַיֹּאמֶר שׁוֹב אָשׁוּב אֵלֶיךָ כָּעֵת חַיָּה וְהִנֵּה בֵן לְשָׂרָה אִשְׁתֶּךָ וְשָׂרָה שֹׁמַעַת פֶּתַח הָאֹהֶל וְהוּא אַחֲרָיו. יא וְאַבְרָהָם וְשָׂרָה זְקֵנִים בָּאִים בַּיָּמִים חָדַל לִהְיוֹת לְשָׂרָה אֹרַח כַּנָּשִׁים . יב וַתִּצְחַק שָׂרָה בְּקִרְבָּהּ לֵאמֹר אַחֲרֵי בְלֹתִי הָיְתָה לִּי עֶדְנָה וַאדֹנִי זָקֵן. יג וַיֹּאמֶר יְהוָה אֶל אַבְרָהָם לָמָּה זֶּה צָחֲקָה שָׂרָה לֵאמֹר הַאַף אֻמְנָם אֵלֵד וַאֲנִי זָקַנְתִּי. יד הֲיִפָּלֵא מֵיְהוָה דָּבָר לַמּוֹעֵד אָשׁוּב אֵלֶיךָ כָּעֵת חַיָּה וּלְשָׂרָה בֵן. טו וַתְּכַחֵשׁ שָׂרָה לֵאמֹר לֹא צָחַקְתִּי כִּי יָרֵאָה וַיֹּאמֶר לֹא כִּי צָחָקְתְּ.

Nous sommes poussées à ce que nous ne voulons pas

Gen 16 (leH léHa)1 Saraï, épouse d’Abram, ne lui avait pas donné d’enfant. Elle avait une esclave égyptienne nommée Agar. 2 Saraï dit à Abram: « Hélas! l’Éternel m’a refusé l’enfantement; approche-toi donc de mon esclave: peut-être, par elle, aurai-je un enfant. » Abram obéit à la voix de Saraï. 3 Saraï, épouse d’Abram, prit Agar l’Egyptienne, son esclave, il y avait dix ans qu’Abram demeurait au pays de Canaan; et elle la donna à son époux Abram pour qu’elle lui servît de femme.

 וְשָׂרַי אֵשֶׁת אַבְרָם, לֹא יָלְדָה לוֹ; וְלָהּ שִׁפְחָה מִצְרִית, וּשְׁמָהּ הָגָר. ב וַתֹּאמֶר שָׂרַי אֶל-אַבְרָם, הִנֵּה-נָא עֲצָרַנִי יְהוָה מִלֶּדֶת–בֹּא-נָא אֶל-שִׁפְחָתִי, אוּלַי אִבָּנֶה מִמֶּנָּה; וַיִּשְׁמַע אַבְרָם, לְקוֹל שָׂרָי. ג וַתִּקַּח שָׂרַי אֵשֶׁת-אַבְרָם, אֶת-הָגָר הַמִּצְרִית שִׁפְחָתָהּ, מִקֵּץ עֶשֶׂר שָׁנִים, לְשֶׁבֶת אַבְרָם בְּאֶרֶץ כְּנָעַן; וַתִּתֵּן אֹתָהּ לְאַבְרָם אִישָׁהּ, לוֹ לְאִשָּׁה.

Nos demandes ne sont pas prises au sérieux

4 Il s’approcha d’Agar, et elle conçut. Quand elle vit qu’elle avait conçu, sa maîtresse devint l’objet de son dédain. 5 Saraï dit à Abram : « Mon injure est la tienne. Moi-même, j’ai placé mon esclave dans tes bras; or, elle a vu qu’elle avait conçu, et je suis devenue méprisable à ses yeux. L’Éternel prononcera entre moi et toi. » 6 Abram dit à Sarai: « Voici, ton esclave est dans ta main, fais-lui ce que bon te semble.  » Sarai l’humilia, et elle s’enfuit de devant elle.

ד וַיָּבֹא אֶל-הָגָר, וַתַּהַר; וַתֵּרֶא כִּי הָרָתָה, וַתֵּקַל גְּבִרְתָּהּ בְּעֵינֶיהָ. ה וַתֹּאמֶר שָׂרַי אֶל-אַבְרָם, חֲמָסִי עָלֶיךָ–אָנֹכִי נָתַתִּי שִׁפְחָתִי בְּחֵיקֶךָ, וַתֵּרֶא כִּי הָרָתָה וָאֵקַל בְּעֵינֶיהָ; יִשְׁפֹּט יְהוָה, בֵּינִי וּבֵינֶיךָ. ו וַיֹּאמֶר אַבְרָם אֶל-שָׂרַי, הִנֵּה שִׁפְחָתֵךְ בְּיָדֵךְ–עֲשִׂי-לָהּ, הַטּוֹב בְּעֵינָיִךְ; וַתְּעַנֶּהָ שָׂרַי, וַתִּבְרַח מִפָּנֶיהָ

Nous sommes secondaires et sacrifiées

Gen. 12 :11 (leH leHa) – Quand il fut sur le point d’arriver en Égypte, il dit à Saraï son épouse: « Certes, je sais que tu es une femme au gracieux visage. 12 Il arrivera que, lorsque les Égyptiens te verront, ils diront: ‘C’est sa femme’; et ils me tueront, et ils te conserveront la vie. 13 Dis, je te prie, que tu es ma soeur; et je serai heureux par toi, car j’aurai, grâce à toi, la vie sauve. » 14 En effet, lorsqu’Abram fut arrivé en Égypte, les Égyptiens remarquèrent que cette femme était extrêmement belle; 15 puis les officiers de Pharaon la virent et la vantèrent à Pharaon et cette femme fut enlevée pour le palais de Pharaon. 16 Quant à Abram, il fut bien traité pour l’amour d’elle; il eut du menu et du gros bétail, des ânes, des esclaves mâles et femelles, des ânesses et des chameaux. 17 Mais l’Éternel affligea de plaies terribles Pharaon et sa maison, à cause de Saraï, l’épouse d’Abram. 18 Pharaon manda Abram, et dit: « Qu’as-tu fait là à mon égard? Pourquoi ne m’as-tu pas déclaré qu’elle est ta femme? 19 « Pourquoi as-tu dit: ‘Elle est ma sœur’, de sorte que je l’ai prise pour moi comme épouse? Or maintenant, voici ta femme, reprends-la et retire-toi! » 20 Pharaon lui donna une escorte, qui le reconduisit avec sa femme et toute sa suite.

יא וַיְהִי, כַּאֲשֶׁר הִקְרִיב לָבוֹא מִצְרָיְמָה; וַיֹּאמֶר, אֶל-שָׂרַי אִשְׁתּוֹ, הִנֵּה-נָא יָדַעְתִּי, כִּי אִשָּׁה יְפַת-מַרְאֶה אָתְּ. יב וְהָיָה, כִּי-יִרְאוּ אֹתָךְ הַמִּצְרִים, וְאָמְרוּ, אִשְׁתּוֹ זֹאת; וְהָרְגוּ אֹתִי, וְאֹתָךְ יְחַיּוּ. יג אִמְרִי-נָא, אֲחֹתִי אָתְּ–לְמַעַן יִיטַב-לִי בַעֲבוּרֵךְ, וְחָיְתָה נַפְשִׁי בִּגְלָלֵךְ. יד וַיְהִי, כְּבוֹא אַבְרָם מִצְרָיְמָה; וַיִּרְאוּ הַמִּצְרִים אֶת-הָאִשָּׁה, כִּי-יָפָה הִוא מְאֹד. טו וַיִּרְאוּ אֹתָהּ שָׂרֵי פַרְעֹה, וַיְהַלְלוּ אֹתָהּ אֶל-פַּרְעֹה; וַתֻּקַּח הָאִשָּׁה, בֵּית פַּרְעֹה. טז וּלְאַבְרָם הֵיטִיב, בַּעֲבוּרָהּ; וַיְהִי-לוֹ צֹאן-וּבָקָר, וַחֲמֹרִים, וַעֲבָדִים וּשְׁפָחֹת, וַאֲתֹנֹת וּגְמַלִּים. יז וַיְנַגַּע יְהוָה אֶת-פַּרְעֹה נְגָעִים גְּדֹלִים, וְאֶת-בֵּיתוֹ, עַל-דְּבַר שָׂרַי, אֵשֶׁת אַבְרָם. יח וַיִּקְרָא פַרְעֹה, לְאַבְרָם, וַיֹּאמֶר, מַה-זֹּאת עָשִׂיתָ לִּי; לָמָּה לֹא-הִגַּדְתָּ לִּי, כִּי אִשְׁתְּךָ הִוא. יט לָמָה אָמַרְתָּ אֲחֹתִי הִוא, וָאֶקַּח אֹתָהּ לִי לְאִשָּׁה; וְעַתָּה, הִנֵּה אִשְׁתְּךָ קַח וָלֵךְ. כ וַיְצַו עָלָיו פַּרְעֹה, אֲנָשִׁים; וַיְשַׁלְּחוּ אֹתוֹ וְאֶת-אִשְׁתּוֹ, וְאֶת-כָּל-אֲשֶׁר-לוֹ.

Nous sommes fortes, soutenues et solidaires

Gen. 21 ;12 וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים אֶל אַבְרָהָם אַל יֵרַע בְּעֵינֶיךָ עַל הַנַּעַר וְעַל אֲמָתֶךָ כֹּל אֲשֶׁר תֹּאמַר אֵלֶיךָ שָׂרָה שְׁמַע בְּקֹלָהּ כִּי בְיִצְחָק יִקָּרֵא לְךָ זָרַע.

Ecoute sa voix D’où nous apprenons qu’Avraham était inférieur à Sara en prophétie.

Gen 17 :16  וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים, אֶל-אַבְרָהָם, שָׂרַי אִשְׁתְּךָ, לֹא-תִקְרָא אֶת-שְׁמָהּ שָׂרָי: כִּי שָׂרָה, שְׁמָהּ. טז וּבֵרַכְתִּי אֹתָהּ, וְגַם נָתַתִּי מִמֶּנָּה לְךָ בֵּן; וּבֵרַכְתִּיהָ וְהָיְתָה לְגוֹיִם, מַלְכֵי עַמִּים מִמֶּנָּה יִהְיוּ.

Gen 11 :17 יז וַיְנַגַּע יְהוָה אֶת-פַּרְעֹה נְגָעִים גְּדֹלִים, וְאֶת-בֵּיתוֹ, עַל-דְּבַר שָׂרַי, אֵשֶׁת אַבְרָם.

A cause de (‘al devar – littéralement : « sur la parole de ») Saraï A sa demande. Elle disait à l’ange : « Frappe ! », et il frappait (Midrach tan‘houma).