Hag SaméaH! Bonne sortie d’Egypte!

Un petit cadeau d’Alexis Kune pour l’occasion, que je partage avec vous. Attention, ça décoiffe!

A écouter pendant la fin du nettoyage et de la cuisine, ou sur le chemin du retour du travail pour se mettre dans l’ambiance.

Pensez au Omer demain soir, à tout à l’heure!

   

 חג שמח        חג שמח                    חג שמח      חג שמח        

חג שמח        חג שמח      חג שמח      חג שמח                      חג שמח        חג שמח                      חג שמח      חג שמח

חג שמח                                חג שמח        חג שמח                        חג שמח                                                    חג שמח

Communication Non Violente et Judaïsme le 1er Avril

Ce n’est pas une plaisanterie, et c’est un rendez-vous à ne pas manquer et à diffuser auprès de tous ceux et celles qui sont intéressés par le sujet, dans un contexte inter-religieux, donc, accessible sans connaissances préalables de la tradition juive, dans une perspective de rencontre, donc, venez nombreux dans votre diversité!
Cette conférence à deux voix réunira deux intervenants, Pascale MolHo et moi-même. Pour mieux la connaitre (cela en vaut la peine) https://www.pascalemolho.fr/.

« La relation à l’autre et la relation à soi-même, Judaïsme et CNV, regards croisés »

Qu’est-ce qui caractérise l’être humain? Notre dignité infinie? Notre capacité à apprendre sans cesse? Notre besoin d’amour? Notre capacité de coopération? Ou est-ce au contraire notre crainte de manquer, un instinct de survie qui nous pousse à la concurrence, notre tendance à juger les autres, à nous juger nous-mêmes, à cultiver les préjugés?

La Communication Non Violente permet de prendre conscience des croyances transmises par notre conditionnement éducatif et culturel qui ont un caractère aliénant. Elle permet de se libérer des pensées qui génèrent séparation et violence, et de choisir consciemment les valeurs qui nous relient et contribuent à la paix.

La tradition juive remet sans cesse nos croyances sur le métier, nous enjoignant à étudier continuellement, elle nous invite à examiner nos pratiques et à en renouveler le sens. Elle insiste sur l’amour du prochain, selon l’enseignement d’Hillel et du Lévitique, et met en place des outils de pensée et des outils pratiques pour nous en approcher.

Chacune à leur façon, ces deux disciplines invitent à faire de chacun de nous des acteurs de paix conscients de l’interdépendance et contribuant à un monde dans lequel les besoins de chacun seront satisfaits.

Comment se répondent-elles ? De quelle façon peuvent-elles inspirer chacun de nous pour que nous grandissions dans notre capacité de nous exprimer librement, de telle sorte que notre propre liberté soit garante de la liberté d’autrui ? Que nos bonheurs réciproques se nourrissent mutuellement ?

Telle est la question que nous espérons contribuer à nourrir.

Pascale Molho. Docteur en médecine, ancien Interne des hôpitaux de Paris, a été Chef de Clinique Assistant des hôpitaux de Paris puis Praticien Hospitalier ; elle est formatrice certifiée en Communication Non Violente et intervient depuis plus de 20 ans dans différents contextes, familiaux, professionnels, et des milieux associatifs ou religieux. Elle a été formée directement par Marshall Rosenberg, créateur de la Communication NonViolente, et l’accompagné sur le terrain dans des zones de conflit. Elle est co auteure d’un ouvrage aux Ed Leduc sur La Communication NonViolente (collection C’est Malin)

Floriane Chinsky. Rabbin, Docteure en Droit, elle exerce actuellement son rabbinat au MJLF. Elle est formatrice certifiée en Ecoute Mutuelle et met en pratique les principes fondamentaux des approches humanistes dans sa pratique rabbinique, ses enseignements et son travail d’accompagnement. Elle est auteure du site Rabbinchinsky.fr et du site Cocreer.net, et a apporté récemment sa contribution à l’ouvrage « Les grandes figures de la Bible » aux éditions Taillandier.

Autres liens: https://www.coexister.fr/ , https://baptises.fr/

Vidéos CNV:

Apprendre l’hébreu en 6 semaines

Manuel « hébreu facile » et son usage…. Pour faire un bond en avant en hébreu dés les vacances!

Devenir Juif, Devenir Juive

Si vous souhaitez apprendre ou reprendre l’hébreu, pour voir l’alphabet, des notions essentielles de structures de la langue, et du vocabulaire de base lié aux prières et utilisables en hébreu moderne, cette méthode est pour vous. Chaque étape est pensée pour devenir immédiatement utile pour comprendre les prières et la lecture de la Torah.

Pendant six semaines, vous serez guidé.e.s pas à pas par le manuel et les vidéos.

J’ai mis à votre service mon expérience en tant qu’étudiante de l’hébreu (enfant au talmud torah, jeune femme dans un Oulpan à Paris, Oulpan d’été et Oulpan de 5 mois en Israël), d’enseignante (enseignante au Talmud Torah, enseignante dans des écoles israéliennes et auprès de jeunes adultes israéliens, enseignante auprès d’adultes et formatrice de formateur), ainsi que des formations spécifiques en pédagogie (en particulier la gestion mentale, mais aussi les méthodes informelles), depuis 30 ans (oui, j’ai commencé à enseigner jeune…

Voir l’article original 131 mots de plus

Paracha Michpatim: La Torah est-elle esclavagiste?

La Torah évoque le statut juridique des esclaves. Cela signifie-t-il qu’elle soit esclavagiste? Que dit la tradition juive de l’esclavage et de la liberté? Quel est l’objectif de la Torah quand elle s’intéresse à l’esclavage? C’est ce que nous verrons dans cette vidéo à propos de notre paracha, Michpatim, tirée du deuxième livre de la Torah, Chémot, l’Exode.

Paracha Michpatim: Faut-il obéïr aveuglément?
Naassé vénichma נעשה ונשמע, PinHas Peli et son commentaire, 

Bonne année 2019: Le kidouch du nouvel an!

Cela semble loufoque, et pourtant très sérieux. Si ce soir de nouvel an a une signification pour vous, comment cette signification serait-elle détachée de votre philosophie de la vie? Comment le judaïsme se désintéresserait-il de ce moment? Pour la tradition juive, aucun moment n’échappe au sens, et il nous appartient de définir le sens spécifique de ce moment, au même titre que tous les autres événements de nos vies.

A la réflexion, les textes du pentateuque adaptés devraient être des textes à portée universelle. Voyez dans la vidéo en quoi une bénédiction sur le vin ce soir peut et ne peut pas être un Kidouch, ainsi que les textes qui pourraient l’accompagner.

J’espère que ce petit cadeau vous intéressera, bonne année 2019!

Pour les enfants: Les bougies, la tendresse, Sarah notre mère

Ce vendredi, rendez-vous à 18h35 avec les petits et les moyens pour des histoires et des chants.

Nous reprenons les Erev Chel Yéladim, avec un thème simple pour les petits:

Histoires de Patriarches et de Matriarches.

Au programme à chaque fois: une de nos figures archétypales de la torah, une lettre hébraïque, une chanson facile, une histoire, et de petites participations à l’office à différents moments.

Cette semaine:

  • Figure de proue: Sarah
  • Lettre: Lamed
  • Prière: Allumage des bougies du chabbat

Comme toujours, parents et enfants feront ensemble des jeux parallèles pendant les prières, pour se rattacher aux chants de la communauté de leur façon particulière.

Retrouvez notre vidéo:

Au plaisir de nous retrouver, avec tous ces chants que nous aimons et cette ambiance de partage.

Le charme de Hanouka, dimanche 18/11

Hen, HinouH, Hanouka, charme, éducation et inauguration!
Pour la tradition juive, tout est pédagogie.

La fête de Hanouka, à la fois ludique, instructive et inspirante nous entraîne dans un voyage où la grâce, l’éducation et les inaugurations ne font qu’un.

Que nous apprend Hanouka à titre individuel? Que nous enseigne-t-elle sur ce qu’est l’éducation juive?

Cette thématique, proche de tous les parents, de tout étudiant, et de toute personne avide de mieux comprendre les enseignements du judaïsme, sera la nôtre pour notre rentrée de la toussaint, le dimanche 18 novembre, de 10h30 à 12h30.

Notre approche sera conviviale et dynamique, et nous donnera tous les outils pour faire de la fête de Hanouka qui approche un moment spécial pour nous, nos familles et nos amis.

A Ganénou, de 10h30 à 12h30

Pour vous accompagner: vidéo chants de Hanouka